SECURITE HUMAINE 2 Commentaires

Valentin Djènontin : « c’est des milices privées qu’on veut créer »

Olivier Ribouis
publié le Jul 7, 2020

Opinant dans le Grand débat sur Africa radio à propos de la création annoncée de nouvelles unités au sein de la police et des forces armées béninoises, l’opposant exilé en France, Valentin Djènontin pense qu’on va vers une « milice privée ».

valentin-djenontin Valentin Djènontin

Il ne voit pas d’un bon œil la création annoncée de nouvelles unités au sein de la police et des forces armées béninoises. L’ancien député et opposant à Patrice Talon, Valentin Djènontin a dit sa crainte à ce sujet lundi 06 juillet dans l’émission « Le Grand débat » de Africa radio.

« Les nouvelles unités qu’on est en train de créer, en réalité, c’est des milices privées qu’on veut créer encore à l’intérieur de la Police », a tiré à boulée rouge, l’ancien Garde des Sceaux. « Attendez-vous, les jours à venir, si on ne trouve pas une solution à cette gouvernance, à ce que des cas de disparition, les cas de meurtres, les cas de tueries se multiplient sans qu’on ne sache comment c’est arrivé », prévient-il, pessimiste.

Pour l’opposant, le régime de Patrice Talon veut « terroriser tout le monde pour sauvegarder son pouvoir ».

Selon un communiqué de la Direction générale de la police républicaine en date du 03 avril 2020, il est annoncé la création du  « Groupement tactique d’intervention » (GTI). Cette nouvelle unité, indique le communiqué, a pour mission de « gérer à n’importe quel point du territoire national, notamment en milieu urbain, rural ou suburbain les situations graves de trouble à l’ordre public nécessitant une expertise particulière en raison de sa sensibilité ».