SECURITE HUMAINE 1 Commentaire

Affaire coup d’Etat avorté au Bénin : comment les présumés putschistes ont été arrêtés

Judicaël Kpehoun (Stag)
publié le Jul 2, 2020

Une stratégie d’infiltration et de surveillance a été utilisée par la police républicaine pour déjouer le présumé coup d’Etat dans la nuit du 25 au 26 juin 2020.

militaires-benin Défilé militaire au Bénin

On en sait davantage sur les présumés putschistes arrêtés au Bénin. Selon les informations de RFI, les présumés putschistes ont été arrêtés à travers une méthode d’infiltration et de surveillance.

Dans le lot des personnes interpelées, informe le média français, figurent des civils dont un ouvrier.  Ce dernier, précise-t-on, poursuivi pour association de malfaiteurs et non dénonciation a été finalement libéré grâce à l’intervention de son avocat.

Lundi 29 juin 2020, Jeune Afrique a annoncé qu’une nouvelle tentative de coup d’Etat a été déjouée dans la nuit du 25 au 26 juin 2020. Selon le magazine une quinzaine de personnes, des militaires de haut rang, a été interpelée. Ils auraient pour projet de prendre en otage le haut commandement militaire afin de renverser le régime.

Contactées par Banouto, plusieurs sources au Bénin ont confirmé que des personnes ont été arrêtés mais n’ont pas donné des détails sur le putsch manqué.  Malgré les corroborations, il reste toujours une zone d’ombre.

Devant la presse mercredi 1er juillet 2020, le porte-parole du gouvernement béninois Alain Orounla a fait savoir que le dossier est devant la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET). Il revient donc à la juridiction de décider du sort des personnes interpellées.