SECURITE HUMAINE 1 Commentaire

Armée béninoise: création d’une nouvelle force dénommée Garde nationale

Léonce Gamai
publié le Jun 24, 2020

Réunis en session plénière mardi 23 juin 2020, les députés béninois ont adopté une loi qui crée une nouvelle force armée dénommée Garde nationale.

Des militaires béninois

Le Bénin se dote d’une Garde nationale. Sa création a été adoptée par les députés mardi 23 juin 2020. Ils étaient en plénière pour se pencher sur une série de lois relatives à différents corps militaires et paramilitaires du pays. Ils ont, à cet effet, adopté la loi modifiant et complétant la loi portant création des forces armées béninoises.

Selon le rapport de la commission de la défense et de la sécurité du Parlement, le texte de 11 articles porte sur les missions et la nouvelle composition des forces armées béninoises ainsi que les attributions du Chef d’état-major général. La principale innovation dans la composition des forces armées est la création de la Garde nationale.

On en sait peu sur les attributions de la Garde nationale. Seulement, le rapport de la commission Défense indique qu’«outres leurs traditionnelles missions de défense de la Nation et de l’intégrité territoriale, les Forces armées concourent dorénavant aux missions de sécurité intérieure et de développement économique du pays ».

 La création de la Garde nationale avait été annoncée début janvier 2020 par le président de la république lors d’une cérémonie de vœux aux forces de défense et de sécurité.

« Nous ferons preuve de la plus grande bienveillance pour que l’année 2020 consacre l’adoption du nouveau statut des personnels militaires des Forces Armées Béninoises et la création de la Garde Nationale », avait déclaré Patrice Talon en réponse à une doléance du chef d’état-major général, le contre-amiral Patrick Jean-Baptiste Aho.

Le patron de l'Armée avait indiqué l’adoption de nouveaux texte devant conduire à la création de la Garde nationale induirait une nécessaire réorganisation des missions des forces armées.

La Garde nationale devient donc la 4ème force de l’armée béninoise après l’armée de terre, l’armée de l’air et la marine nationale.