SECURITE HUMAINE 2 Commentaires

Vol à seins drogués à Cotonou : une femme condamnée à 20 ans de prison

Donald Kévin Gayet (Stag.)
publié le Jun 23, 2020

Le tribunal de première instance de Cotonou a condamné lundi 22 juin 2020 une femme à 20 ans de réclusion criminelle pour avoir drogué ses victimes à l'aide de ses seins.  

vol-seins-drogue-cotonou De gros seins noirs (image archives)

Des seins comme arme de banditisme. C’est ce qui constitue la toile de fond dans le sixième dossier inscrit à la session criminelle du tribunal de première instance de Cotonou du lundi 22 juin 2020. Reconnue coupable d’association de malfaiteurs et d’administration de substances nuisibles à la santé, rapporte le quotidien Fraternité, une femme qui faisait téter des seins drogués à ses victimes a été condamnée à 20 ans de prison.

Les faits remontent à 2011. La prévenue utilisait ses seins pour voler la moto de ses victimes. Elle a pour stratégie de passer sur les bouts de ses seins des substances hypnotiques en vue d’endormir ses victimes avant de prendre leur moto.

Comme le dit l’adage : « tous les jours pour le voleur, un jour pour le propriétaire », la stratégie de dame Nathalie a foiré.  Après avoir tété les seins empoisonnés, sa victime du jour, un habitant du quartier Gbégamey à Cotonou s’est réveillé un peu plus tôt que prévu.  Il a aussitôt alerté le quartier. La femme aux seins empoisonnés a été rattrapée et la moto fut retrouvée. A la barre ce lundi, l’accusée a reconnu les faits qui lui sont reprochés. Elle a donc été condamnée à 20 ans de prison. Selon les informations rapportées par Fraternité, il y avait un complice qui l’épaulait dans la vente des motos volées.  Son complice,  a écopé de 10 ans de réclusion criminelle. Ce dernier, après 8 ans et dix mois de prison recouvrera la liberté en août 2021.