SECURITE HUMAINE 0 Commentaire

Etudiant tué à l’UAC : une place en l’honneur de Théophile Djaho

Ozias Hounguè
publié le Jun 22, 2020

Les responsables d’organisations estudiantines ont inauguré à l’Université d’Abomey-Calavi (UAC) une place en l’honneur de Théophile Djaho, étudiant tué lors des violences sur le campus en mars 2020.

theophile-djaho Dernier hommage à l'étudiant Théophile Djaho sur le lieux de son décàs à l'université d'Abomey-Calavi

Ses camarades ne le verront plus jamais, mais se souviendront toujours de lui à travers une place. Désormais inhumé dans son village de Kinkinhoué dans la commune de Djakotomey, Théophile Djaho s’est vu dédier une place en sa mémoire à l’Université d’Abomey-Calavi.

Vendredi 19 juin 2020, le lieu sur lequel l’étudiant est décédé a été rebaptisé en son nom. « On a dédié une place pour immortaliser son nom. Nous avons fait une cérémonie d’inauguration hier. Nous avons ramené son corps sur le lieu et nous sommes restés là pendant au moins 15 minutes. Le lieu de son décès s’appelle désormais la place Théophile Djaho », a confié à Banouto Wenceslas Akakpo, président de la Fédération nationale des étudiants du Bénin (FNEB).

Mardi 24 mars 2020, l’étudiant Théophile Djaho avait été tué dans les violences qui ont éclaté entre policiers et étudiants après l’arrestation de certains responsables de la Fédération nationale des étudiants du Bénin (FNEB). A l’origine de leur interpellation, la suspension des cours pour des craintes de contamination du Coronavirus au sein de l’Université d’Abomey-Calavi.