SECURITE HUMAINE 0 Commentaire

Etats-Unis : Donald Trump interdit aux policiers les prises d'étranglement

Olivier Ribouis
publié le Jun 17, 2020

Fortement critiqué pour ses positions alambiquées sur les violentes manifestations qui ont éclaté après la mort de l’Afro-américain George Floyd décédé sous le genou d’un policier blanc, Donald Trump a enfin pris un décret pour une réforme limitée des forces de l’ordre.

 

donald-trump Donald Trump

Les policiers américains ne pourront plus faire de recours systématique à des prises d’étranglement. Les manifestations après le décès de George Floyd ont fini par avoir raison de Donald Trump. Le Président américain a fini par prendre une mesure de réforme limitée des forces de l’ordre. Mardi 16 juin, il a signé un décret d’interdiction au recours systématique des prises d’étranglement lors de leurs interpellations.

 Selon le Président Trump qui s’est exprimé en présence des représentants de la police, du parlement et des membres de son gouvernement, les policiers ne pourront recourir aux prises d’étranglement seulement « si la vie d’un policier est en danger ».

Resté égal à lui-même malgré ce fléchissement, Trump soutient la police et affirme que sans elle, c’est « le chaos », « sans la sécurité, c’est la catastrophe ».

Aux Etats-Unis où la police échappe à la superpuissance de la Maison Blanche, Donald Trump, informe France 24, ne pourra compter que sur le moyen des subventions fédérales aux Etats et aux villes pour les amener à faire respecter le décret qu’il vient de signer.