SECURITE HUMAINE 0 Commentaire

Bénin : 20 ans de prison pour le meurtrier d’une dame à Tori-Bossito.

Ozias Hounguè
publié le Jun 17, 2020

Le Tribunal de première instance de Cotonou a condamné à 20 ans de réclusion criminelle un homme reconnu coupable de l’assassinat d’une dame à Tori-Bossito.

Justice rendue pour dame Tognonsi près de treize ans après son assassinat à Tori-Bossito. Les juges du tribunal de Cotonou ont condamné mardi 16 juin à 20 ans de réclusion criminelle le nommé Alphonse Hounsounou accusé de l’assassinat de dame Tognonsi à Zoungoudo dans la commune de Tori-Bossito. En détention provisoire depuis 2007, l’homme qui a été reconnu coupable retourne en prison pour purger encore sept années de prison.

Le principal accusé de l’assassinat a nié ce fait d’assassinat devant la Cour. Il a plutôt déclaré qu’il s’agit d’un complot de l’accusation à son encontre. Des déclarations que le ministère public représenté par le procureur général ne partage pas. Il a demandé aux magistrats en charge de l’affaire de maintenir l’accusé dans les liens de la détention et de le condamner à la prison à perpétuité.

Les faits reprochés à l’accusé remontent au 30 août 2007, la dame Tognonsi portée disparue sera retrouvée le lendemain sans caleçon dans un bain de sang. Selon le journal Fraternité qui cite Radio Bénin, Alphonse Hounsounou qui était suspecté d’être à l’origine de l’acte crapuleux a été interpellé. Il aurait reconnu les faits d’assassinats pendant l’enquête préliminaire.

Ce dossier d’assassinat qui a été vidé entre dans le cadre de la session criminelle qui s’est ouverte lundi 15 juin 2020, un homme reconnu coupable de l’assassinat de la petite Gracia Prunelle au quartier Sainte-Rita a été condamné à la réclusion criminelle à perpétuité. Son complice avait été libéré au bénéfice du doute.