SECURITE HUMAINE 0 Commentaire

Bataille en mer : la France se plaint d’une agression de la Turquie

Olivier Ribouis
publié le Jun 17, 2020

Peu avant une vidéoconférence de l’OTAN ce mercredi 17 juin 2020, la France a dénoncé une agression turque en mer contre un de ses navires.

 

fregate Une frégate en mer

Paris fâchée contre Ankara. Dans un contexte de tension entre les deux pays, la France dénonce une agression de la Turquie qu’elle aurait subie en mer. Florence Parly, la ministre française de la Défense s’est plainte contre une attitude des forces navales turques contre un bateau français.

Selon la ministre qui a prévenu qu’elle comptait « mettre les points sur les i » à Ankara lors d’une réunion de l’OTAN ce mercredi 17 juin 2020, des frégates turques ont attaqué un navire français qui participait à une mission  en Méditerranée. Il s’agirait d’ « un acte extrêmement agressif » fait savoir Parly. La ministre explique que le navire français voulait identifier un cargo qui transporterait des armes vers la Libye lorsque les frégates turques sont intervenues et l’ont illuminé à trois reprises.

Jugeant suspects les mouvements de bateaux entre la Turquie et Missrata, la ministre française pense que cela ne fait qu’entretenir la en Libye. Elle s’insurge également contre l’usage d’identifiant de l’OTAN par les frégates turques lors de ces opérations d’escortes de bateaux suspects en Méditerranée.

Avant Florence Parly, C’est Jean-Yves Le Drian, le ministre français des Affaires étrangères qui a accusé la Turquie de fournir un « soutien militaire croisssant » au Gouvernement d'union libyen (GNA), en « violation directe de l'embargo des Nations unies ».  De son côté, Ankara fustige Paris et parle d’interventionnisme « inacceptable ».