SECURITE HUMAINE 0 Commentaire

Sacrifice humain à Cotonou : ouverture du procès des présumés assassins de Gracia Prunelle

Ozias Hounguè
publié le Jun 15, 2020

Devant le tribunal de première instance de Cotonou s’ouvre ce lundi 15 juin 2020 le procès des présumés assassins de la petite Gracia Prunelle, fillette tuée au quartier Sainte-Rita.

tribunal-de-cotonou Tribunal de Cotonou

Ouverture d’un procès tant attendu devant des juges du tribunal de Cotonou. Plus de quatre mois après l’assassinat de Gracia Prunelle, le procès des deux présumés assassins s’ouvre ce lundi 15 juin 2020. C’est le premier dossier inscrit à l’ordre du jour de la session criminelle du tribunal de première instance de Cotonou.

Les deux criminels sont poursuivis pour « des chefs d’assassinats et de pratique de charlatanisme ». Le procureur Mario Mètonou a déclaré jeudi 11 juin 2020 que les deux criminels risquent « la prison à perpétuité » pour les faits d’assassinat et entre « 10 et 20 ans » de prison pour pratique de charlatanisme selon la législation en vigueur au Bénin.

Au micro de Frissons radio ce lundi 15 juin 2020, le père de Gracia Prunelle a souhaité que justice soit rendue pour sa fille. « Je ne pourrai pas me rendre justice. Devant le tribunal, je verrai si je pourrai témoigner. J’attends impatiemment le verdict du tribunal de Cotonou. Je ne sais pas », a-t-il déclaré.

L’assassinat de Gracia prunelle, fillette de sept ans au quartier Sainte-Rita de Cotonou avait créé un tollé sur les réseaux sociaux au Bénin. Les deux présumés assassins avaient été interpellés par la police et placées en détention provisoire par le tribunal de Cotonou.

L’un des deux assassins avait reconnu avoir enlevé Gracia Prunelle sur la demande de son complice, un cyber criminel. Il avait déclaré lors de son audition à la police que l’assassinat de Gracia Prunelle était dans le but d’extraire ses organes afin de fabriquer un savon magique, générateur de richesse.