SECURITE HUMAINE 0 Commentaire

Sanction des Etats-Unis contre la CPI : cinglante réponse de la cour pénale à l’administration Trump

Ozias Hounguè
publié le Jun 12, 2020

La Cour pénale internationale a dénoncé ce vendredi 12 juin 2020 une décision « inacceptable » après l’annonce des sanctions économiques par les Etats-Unis de Donald Trump.

cpi-o-gon-kwon Le président O-Gon Kwon

La réaction de la CPI ne s’est pas faite attendre après la décision de l’administration Trump. La Cour pénale internationale a vivement critiqué la décision américaine dans un communiqué. « Il s'agit des dernières d'une série d'attaques sans précédent contre la CPI, une institution judiciaire internationale indépendante », a réagi le Président O-Gon Kwon. « Ces attaques constituent une escalade et une tentative inacceptable de porter atteinte à l'État de droit et aux procédures judiciaires de la Cour », a-t-il ajouté poursuivi.

Pour lui, les sanctions américaines sont annoncées dans « le but déclaré d'influencer les actions des responsables de la CPI dans le cadre des enquêtes indépendantes et objectives et des procédures judiciaires impartiales de la Cour ». Selon des informations rapportées par France 24, le président Donald Trump a autorisé jeudi 11 juin 2020 des sanctions économiques contre des responsables de la CPI qui vont « enquêter sur des militaires américains, ou pour les inculper, sans le consentement des États-Unis ».

Les sanctions économiques annoncées par les Etats-Unis sont une riposte directe à la décision en appel prise en mars 2020 par la juridiction internationale d'autoriser l'ouverture d'une enquête pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité en Afghanistan. Les Etats-Unis n’ont jamais ratifié le Statut de Rome qui est entré en vigueur en 2002 et qui permet à 120 pays de reconnaitre la compétence de la CPI.