SECURITE HUMAINE 0 Commentaire

Dialogue social au Bénin : les conseillers du CNDS en session extraordinaire

Yao Hervé Kingbêwé
publié le Jun 10, 2020

Le conseil national du dialogue social (CNDS) du Bénin tient sa première session ordinaire au titre de l’année 2020. Plusieurs sujets sont à l’ordre du jour dont les projets de termes de référence d’une étude relative à l’évaluation de la loi fixant les conditions et les procédures d’embauche.

Guillaume Attigbé, président du Conseil national du dialogue social du Bénin

Session extraordinaire du Conseil national du dialogue social. Les conseillers de la structure chargée du dialogue social au Bénin tiennent la première session extraordinaire de l’année 2020. Cette session ordinaire ouverte mardi 9 juin 2020 se tient deux mois après la première session ordinaire.

A l’ordre du jour de la session extraordinaire : une communication suivie de débat général sur les orientations à donner à l’évaluation du CNDS. Les conseillers auront à valider le rapport d’une étude sur la structuration du dialogue social au Bénin. La session extraordinaire se penchera également sur les projets de termes de référence des études relatives à l’évaluation de la loi fixant les conditions et les procédures d’embauche, et à la promotion des conventions collectives de travail.

Relance des entreprises après la Covid-19

La session extraordinaire du CNDS se tient dans un contexte particulier de la pandémie du coronavirus qui dicte sa loi au monde entier. Et les conséquences de la crise sanitaire créée par le virus responsable du coronavirus ne sont pas passées sous silence.

Procédant à l’ouverture de la session extraordinaire, le président du CNDS, Guillaume Attigbé, a expliqué que l’institution qu’il dirige proposera sous peu « les pistes pour la relance des entreprises et des emplois après le passage de la pandémie du coronavirus ». Les consultations sont en cours et sont très avancées, assure Guillaume Attigbé.