SECURITE HUMAINE 0 Commentaire

Bénin : un vendeur de blé avarié arrêté en flagrant délit à Abomey-Calavi

Olivier Ribouis
publié le Jun 10, 2020

A Allègléta, dans la commune d’Abomey-Calavi, les éléments de la BPLP ont pris la main dans le sac, le chef d’un réseau reconditionnement et de commercialisation de blé avarié.

arrestation-brigade-protection-littoral-anti-pollution La police républicaine

La police frappe encore un coup dans le rang des indélicats qui se livrent au reconditionnement des denrées alimentaires avariées. A Allègléta, dans la commune d’Abomey-Calavi, les éléments de la Brigade de Protection du Littoral et de la lutte anti-Pollution (BPLP) ont mis la main sur un vendeur de blé avarié.

Au cours de l’opération qui a eu lieu mardi 09 juin, les éléments de cette unité de la Police républicaine ont surpris en flagrant délit de reconditionnement de blé impropre à la consommation un homme qui serait le chef d’un réseau actif dans la commercialisation de denrées avariées.  Actuellement en garde à vue en attendant d’être présenté au procureur de la République près le tribunal de première instance d’Abomey-Calavi, l’homme pourrait être rejoints par les autres membres du réseau activement recherchés par la brigade du commissaire Sali Adjibi et son adjoint Mohammed Maman qui ont ouvert une enquête à cet effet.

Au Bénin, une loi sur le conditionnement des denrées alimentaires d'origine végétale ou animale interdit et punit le reconditionnement des aliments avariés. Compétente non seulement pour les infractions environnementales, mais aussi pour les questions d'hygiène sanitaire, alimentaire, la BPLP a déjà mis hors d’état de nuire plusieurs trafiquants de denrées alimentaires avariées.