SECURITE HUMAINE 0 Commentaire

George Floyd: geste remarquable des avocats à la première comparution de Derek Chauvin

Judicaël Kpehoun (Stag)
publié le Jun 9, 2020

Derek Chauvin, auteur du meurtre de l’Afro-américain George Floyd s’est présenté pour la première fois devant la justice américaine lundi 8 juin 2020. Mais à quelques minutes de son audience un geste symbolique des avocats a retenu l’attention du monde.

Les avocats manifestent à la première audience de comparution de Derek Chauvin, accusé du meurtre de George Floyd

L’ex-policier blanc de 44 ans inculpé pour le meurtre de l’Afro-américain George Floyd a comparu devant un tribunal de Minneapolis lundi 8 juin 2020. Avant l’audience de Derek Chauvin, une scène remarquable s’est produite. Il s’agit d’une manifestation d’une centaine d’avocats de Minneapolis.

« A quelques minutes de la première audience de l’ex policier Derek Chauvin, une centaine d’avocats de Minneapolis manifestent en silence à l’intérieur du tribunal », rapporte RFI. Le média français précise que les manifestants ont demandé à travers leur acte « la fin de l’impunité pour les policiers tueurs ».

Une audience en visioconférence

Le policier responsable de la mort de George Floyd, à Minneapolis dans l’Etat de Minnesota le 25 mai 2020, s’est présenté devant le juge au cours d’une audience  en visioconférence lundi 8 juin 2020.

Lors de cette audience, Derek Chauvin a vu sa caution fixée à 1 millions de dollars, sous condition. Les conditions de libération provisoire de l’ex-policier rapportées par France Info sont entre autres l'interdiction d'entrer en contact avec la famille de George Floyd, la restitution de tout permis de port ou de détention d'arme à feu et l'interdiction de travailler dans le secteur du maintien de l'ordre.

La prochaine audience de Derek Chauvin est prévue pour le 29 juin 2020. Il est inculpé de meurtre non prémédité et encourt une peine de 40 ans de prison.

Son arrestation remonte au 29 mai 2020, quatre jours après une scène dramatique au cours de laquelle il a asphyxié l’Afro-américain George Floyd lors d’une arrestation brutale. Celui-ci avait été interpellé pour soupçon d’usage de faux billets dans une boutique.

Les trois collègues du policier blanc présents lors du drame sont accusés de complicité de meurtre et sont en détention.