SECURITE HUMAINE 0 Commentaire

Ramadan 2020 : ANA’R Project assiste des fidèles musulmans à Abomey-Calavi

Falilatou Titi
publié le May 12, 2020

L’ONG ANA’R Project a assisté des fidèles musulmans pour l’observation du jeûne. L’organisation a offert des vivres aux fidèles musulmans pour le Ramadan, le dimanche 10 mai 2020 à Abomey-Calavi.  

anar-project Le président de ANA'R Project (D) remet un kit à une bénéficiaire

L'aumône aux nécessiteux dans les proportions prescrites en fonction de ses moyens. Encore appelé Zakât, l’aumône légale est le troisième pilier de l’Islam. Dans le cadre du mois de Ramadan, ANA’R Project, une association béninoise de jeunes, n’a pas voulu déroger à ce principe de la religion musulmane. L’organisation a assisté une cinquantaine de fidèles musulmans dans l’observation du mois de Ramadan.

 Riz, pâtes alimentaires, lait en poudre et concentré, sucre, maïs, etc. sont entre autres des vivres que l’organisation a donné aux fidèles musulmans de la commune d’Abomey-Calavi, en ce mois de jeûne. Selon Moussa Koladé Sanni, Iman de la mosquée centrale d’Arconville et président de l’Ong ANA’R Project, les responsables de l’association se sont inscrits dans un élan de solidarité et de générosité pour aider leurs frères qui sont dans le besoin. 

 

« C’est une activité inscrite dans notre programme d’actions pour l’année 2020, notamment la rupture du jeûne du Ramadan.  Nous avions souhaité offrir un repas, tout au moins à chaque fidèle de notre arrondissement », a-t-il précisé.

Il s’agit de réunir des musulmans, autour d’un repas, pour la rupture du jeûne. Mais en raison de la pandémie du Covid-19, explique ce responsable, il a été décidé de faire des packages à remettre à ces fidèles.

Les bénéficiaires, apprend le responsable, ont été identifiés conformément aux recommandations du Saint Coran (Chapitre 9, verset 60). Après la remise des kits, l’Imam a invité les fidèles musulmans à poursuivre leur jeûne avec foie, joie et conviction.

En attendant la deuxième vague annoncée sous peu, les bénéficiaires de cet élan de solidarité eux, sont reconnaissants. « C’est vraiment salutaire cette initiative », a loué Wassihou, qui souhaite voir les objectifs de l’association atteints.

Abou, un autre bénéficiaire, prie pour que prospèrent les activités des initiateurs de cet acte de générosité. « Nous tenons à remercier du fond du cœur l’ONG ANA’R et ses dirigeants pour ce geste ainsi que tous les donateurs. »