SECURITE HUMAINE 0 Commentaire

Coronavirus en France: le Sénat désapprouve et rejette le plan de déconfinement

Judicaël Kpehoun (Stag)
publié le May 5, 2020

En France, la chambre haute a rejeté le lundi 4 mai 2020, le plan de déconfinement proposé par le gouvernement d’Édouard Philippe. 

edouard-philippe Edouard Philippe, premier ministre français

Il faudra attendre encore pour la reprise du cours normale de la vie en France. Lundi 4 mai 2020, les sénateurs ont rejeté le plan de déconfinement prévu pour se dérouler à partir du 11 mai 2020.

Selon RFI, 89 sénateurs ont voté pour le plan de déconfinement proposé par le Premier ministre Edouard Philippe alors que  81 ont voté contre.

Le nombre d’abstention obtenu lors de ce vote est de 174. Selon les arguments de Bruno Retailleau, chef de la droite sénatoriale, le gouvernement a mis trop de retard dans la distribution des masques, le développement des tests ou sur l’isolement des malades et autres mesures inscrites dans ce plan. « Nous ne pouvons plus vous croire sur parole », a-t-il déclaré. 

De sa part,  le socialiste Patrick Kanner, lui,  appelle le gouvernement à avoir le courage de prolonger la date prévue pour le déconfinement si les conditions n’étaient pas réunies.

Pourtant le plan présenté par l’équipe du premier ministre Édouard Philippe avait été validé à l’Assemblée nationale le 28 avril 2020 par 368 voix contre 100, et 103 abstentions, rapporte Rtl

« Ces deux votes, en application de l'article 50-1 de la Constitution, ont surtout une valeur symbolique et pas d'impact sur le lancement du déconfinement », précise RFI. 

Dans un tweet, Edouard Philippe avait expliqué que « la stratégie nationale de déconfinement » couvre « la santé (masques, tests, isolement...), l'école, le travail, les commerces, les transports et les rassemblements ». Un plan qui devrait permettre la reprise des cours à partir du 11 mai et le «redémarrage» de la France. 

Le conseil scientifique avait aussi fait une recommandation pour la reprise éventuelle des cours à cette date, en pleine crise du coronavirus. Pour les scientifiques, le port de masque doit être “obligatoire” pour les collégiens/lycéens. Toutefois, dans le rapport publié le 25 avril, le Conseil scientifique a souligné que le port du masque est « impossible » à la maternelle. 

La mesure de confinement a été instaurée en France depuis la mi-mars. Selon la carte interactive du Centre pour la science et l'ingénierie des systèmes de l’Université Johns Hopkins, la France compte à ce jour (mardi 5 mai 2020), 169 583 cas de Covid-19 dont 51 476 guérisons et 25 204 décès. Elle est le cinquième pays le plus touché au monde, derrière les Etats-Unis, l’Espagne, l’Italie et le Royaume Uni.