SECURITE HUMAINE 0 Commentaire

Violences meurtrières au Bénin: 06 morts dans une attaque de Peulhs à Kétou

Ozias Hounguè
publié le May 1, 2020

Six (06) personnes sont décédées à Woroko, village de la commune de Kétou lors d’une attaque attribuée à des transhumants peulhs a rapporté l’Agence Bénin Presse (ABP).

peul Des transhumants peulhs

Violences meurtrières à Woroko, village de la commune de Kétou.  Selon l’Agence Bénin Presse, six (06) personnes sont passées de vie à trépas lors d’une attaque dans la nuit de jeudi 30 avril au petit matin du vendredi 1er mai. De sources policières, des blessés graves dont un agent de la police républicaine qui montait la garde sont également signalés.

L’attaque meurtrière est attribuée à des transhumants peulhs.  Les raisons de ces actes de violences restent pour l’instant floues. Les affrontements entre transhumants peulhs et agriculteurs sont récurrentes au Bénin. Mais le maire de Kétou, Théophile Déssa assure qu’il ne s’agit pas cette fois-ci d’affrontements.

« Ce n’est pas un affrontement. Si c’était un affrontement, un Peulh au moins serait atteint », a confié à l’ABP, le maire. L’autorité communale indique que l’attaque a été perpétrée dans la nuit profonde alors que les villageois se reposaient.

La tension entre transhumants peulhs et villageois, informe l’ABP, était à son comble depuis quelques jours. Des menaces d’affrontements étaient signalées et la police républicaine avait pris ses responsabilités en montant la garde autour de ce village de la commune de Kétou.