SECURITE HUMAINE 0 Commentaire

Tchad : l'armée annonce avoir tué 1000 combattants de Boko Haram

Donald Kevin Gayet (Stag)
publié le Apr 10, 2020

Dans une offensive lancée contre Boko Haram après la mort de 98 soldats tchadiens dans une attaque, l’armée a annoncé jeudi 9 avril 2020 avoir tué 1000 combattants de la secte islamiste.

tchad armee Des militaires tchadiens

1000 combattants de Boko Haram ont été tués dans une opération dans la zone du Lac Tchad. C’est l’information donnée par l’armée qui avait lancé une offensive contre le groupe islamiste.

Cela, après la perte de près 100 soldats tchadiens dans une bataille. Selon BBCAfrique, le colonel Azem Agouna, porte-parole de l'armée tchadienne a indiqué que 52 soldats tchadiens ont été tués au cours des opérations qui ont duré six jours et qui ont été nommées « La colère de Bohoma ».

Il a également déclaré qu' « aucun combattant de Boko Haram n'est encore dans les îles ou Boko Haram se cachait ». Par ailleurs, il a déploré le mutisme des autres pays voisins du Tchad dans ce combat. 

Le colonel a regretté que « le Tchad soit laissé seul dans ce combat près du Lac Tchad », une vaste zone où les frontières du Niger, du Nigéria, du Cameroun et du Tchad se retrouvent.

N'Djamena lutte depuis des années contre Boko Haram dans la région du lac Tchad. Lancée en 2009 dans le nord-est du Nigeria, selon le Figaro, l'insurrection armée de Boko Haram a fait plus de 30.000 morts et 2 millions de déplacés.