SECURITE HUMAINE 0 Commentaire

Coronavirus au Nigéria : 2 670 prisonniers amnistiés par le président Buhari

Judicaël Kpehoun (Stag)
publié le Apr 10, 2020

Au Nigéria, plus de 2 600 prisonniers vont bénéficier d’une amnistie en raison de la pandémie du coronavirus, selon le porte-parole du ministère de la Justice, Umar Jibrilu Gwandu.

muhammadu-buhari Muhammadu Buhari, président du Nigéria

Une remise gracieuse des peines pour des détenus au Nigéria. Le gouvernement nigérian par la voix du porte-parole du ministère de la justice, Umar Jibrilu Gwandu a annoncé la remise en liberté de 2 670 prisonniers à la cause de la pandémie du coronavirus qui sévit dans le pays.

Selon les informations de BBC Afrique, les détenus bénéficiaires de cette mesure de clémence sont les personnes âgées de 60 ans et plus, les détenus atteints de maladies mentales, ceux en phase terminale et ceux qui ont été condamnés à une amende n'excédant pas 130 dollars.

Tous les autres prisonniers frappés par un délit capital tout comme des infractions pénales, du terrorisme, de kidnapping, du banditisme et d'homicide volontaire sont disqualifiés. Au Nigéria, 80 000 personnes sont derrière les barreaux. Parmi eux, plus de 50 000 attendent d’être jugées rapporte le média britannique.

Depuis l’apparition du coronavirus, la Haut-commissaire aux droits de l'Homme de l'Organisation des nations unies a appelé à plusieurs reprises les pays à désengorger les prisons dans l’optique de lutter contre la propagation du virus. Le Nigéria compte 288 cas confirmés du COVID 19 et 7 décès, selon la carte interactive du centre de science et l’ingénierie des systèmes de l'Université Johns Hopkins (JHU) des Etats-Unis.