SECURITE HUMAINE 6 Commentaires

Test de vaccins anti-coronavirus en Afrique : Drogba, Eto’o et Claudy Siar contre

Ozias Hounguè
publié le Apr 3, 2020

Des célébrités africaines ont réagi à la proposition d’un médecin français de faire les premiers essais d’un vaccin en Afrique dans le cadre du coronavirus. Elles ont dénoncé une proposition qui vise à faire des Africains des « cobayes » dans la lutte contre le COVID-19.   

claudy-siar Claudy Siar et d'autres célébrités africaines s'opposent à un test de vaccin contre le coronavirus en Afrique

La proposition d’une étude expérimentale en Afrique dans le cadre de la pandémie du coronavirus fait couler beaucoup d’encre et de salive dans lerang des célébrités africaines. Lors d’un débat télévisé sur la Chaine française LCI, Jean-Paul Mira, chef de service à l’hôpital Cochin de Paris, a proposé à Camille Locht, directeur de recherche de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM) de réaliser en Afrique des études expérimentales contre le coronavirus.  

« Est-ce qu’on ne devrait pas faire cette étude en Afrique, où il n’y a pas de masques, pas de traitements, pas de réanimation ? Un peu comme c’est fait d’ailleurs pour certaines études sur le sida. Chez les prostituées, on essaye des choses parce qu’on sait qu’elles sont hautement exposées et qu’elles ne se protègent pas. », a interrogé le médecin Jean-Paul Mira.

« Vous avez raison on est d’ailleurs en train de réfléchir à une étude parallèle en Afrique avec le BCG, un placebo. Je pense qu’il y a un appel d’offre qui va sortir. Je pense qu’on va réfléchir sérieusement à cela aussi. Cela n’empêche pas qu’on réfléchisse en parallèle à une étude en Europe », a répondu Camille Locht, directeur de l’INSERM.

Cette proposition de commencer une étude expérimentale par l’Afrique dans le traitement du COVID-19 a fort déplu à des célébrités africaines. Elles n’ont pas tardé à réagir sur les réseaux sociaux. Le 2 avril, c’est d’abord Claudy Siar, le célèbre animateur de « Couleurs tropicales » sur RFI et de « The Voice Africa francophone » sur Vox Africa qui a donné le son de cloche sur Twitter. « Essayez pour voir !», a averti la célébrité, pour commencer. « Des occidentaux s’imaginent que de pauvres africains seront les cobayes de l’humanité. Aucun laboratoire occidental n’empoisonnera d’africains ! », a critiqué Claudy Siar.

« Les dirigeants africains qui autoriseront cela doivent savoir qu’à la tête des Etats, leurs jours seront comptés », a-t-il prevenu. Il a affirmé que les Africains ne seront jamais « les cobayes du reste de l’Humanité. Ce temps-là est révolu ». Claudy Siar a par ailleurs demandé à la chaine française LCI de « clarifier sa position » et de « présenter ses excuses à la frange de l’humanité qui vient d’être injuriée et chosifiée ».

Indignation dans le monde sportif

Dans le monde du football africain, les réactions n’ont pas tardé à pleuvoir. « Fils de P… Vous n’êtes que de la Merde, n’est-ce pas l’Afrique votre terrain de jeu. », a réagi mercredi 1er avril 2020 le Camerounais Samuel Eto’o sur sa page Facebook en réponse à la proposition de Jean-Paul Mira, chef de service à l’hôpital Cochin de Paris.

L’ancien sociétaire du club anglais de Chelsea, Didier Drogba, a également critiqué cette proposition. « L’Afrique n’est pas un laboratoire. Je dénonce vivement ces propos graves, racistes et méprisants ». Dans un post jeudi 02 avril 2020 sur Twitter l’ex-international ivoirien a affirmé qu’il était inconcevable pour l’Afrique d’accepter une étude expérimentale sur le coronavirus.

« Aidez-nous à sauver les vies en Afrique et stopper la propagation de ce virus qui déstabilise le monde entier, au lieu de nous envisager comme cobayes », a lancé l’ancien international ivoirien. « C’est aberrant ! », martèle Didier Drogba qui estime que les dirigeants africains ont la responsabilité de protéger les populations de « ces complots abominables ».