SECURITE HUMAINE 5 Commentaires

Porno dans les écoles au Bénin : des patrons d’établissements convoqués à la police

Olivier Ribouis
publié le Apr 1, 2020

Après l’ouverture d’une enquête suite à la publication de vidéos à caractères pornographiques d’élèves sur les réseaux sociaux, plusieurs responsables d’établissements sont sous convocation.

porno-ecole-benin capture d'une vidéo

C’est parti pour les auditions dans le cadre des enquêtes sur la publication de vidéos à caractères pornographiques d’élèves dans certains collèges privés et publics béninois sur les réseaux sociaux. Comme annoncé par Banouto, après l’apparition des vidéos qui ont fait le tour des réseaux sociaux, le procureur du tribunal de première instance de Cotonou, Mario Mètonou a ordonn, mardi 31 mars,  l’ouverture d’une enquête.

Ce mercredi 1er avril 2020, selon les sources de Banouto, plusieurs responsables d’établissements dans lesquels les scènes ont été filmées sont placés sous convocation. Les patrons d’établissements concernés, apprend-on, ont été convoqués à la police pour ce jour.

Cette enquête devrait permettre de mettre la main sur les auteurs des vidéos sur lesquelles les élèves dans leurs uniformes se livrent à des attouchements, des filles qui se font caresser les fesses et les seins.  Les auteurs de ces vidéos, selon nos sources, pourraient être poursuivis pour « publications obscènes » et « attentat à la pudeur ». Dans le premier cas, ils risqueraient deux mois de prison et 5 ans dans le second cas.  Ceux d’entre-eux avec qui on a aperçu des stupéfiants pourraient être poursuivis pour « détention et usage de chanvre indien » et risquent jusqu’à 5 ans d’emprisonnement.