SECURITE HUMAINE 6 Commentaires

Porno dans les écoles au Bénin : le procureur Mètonou ordonne une enquête

Olivier Ribouis
publié le Mar 31, 2020

Suite à la diffusion sur les réseaux sociaux de vidéos d’élèves dans des scènes à caractères pornographiques, le procureur de la République près le tribunal de première instance de Cotonou a ouvert une enquête.

procureur-mario-metonou Le Procureur Mario Mètonou

La justice béninoise aux trousses des auteurs des vidéos à caractères pornographiques  abondamment diffusées sur les réseaux sociaux.  Le procureur de la République près le tribunal de première instance de Cotonou, Mario Mètonou s’est saisi du dossier. Selon les informations de Banouto, le procureur a ordonné l’ouverture d’une enquête à la suite de l’apparition des images incroyables d’élèves s’adonnant à des actes sexuels dans les salles de classes.

Les auteurs de ces vidéos, selon nos sources, pourraient être poursuivis pour « publications obscènes » et « attentat à la pudeur ». Dans le premier cas, ils risqueraient deux mois de prison et 5 ans dans le second cas.

Certains élèves aperçus avec des stupéfiants, pourraient également être poursuivis pour des faits de "détention et usage de chanvre indien" et se retrouvés condamnés à un an de prison.

Les vidéos qui font le tour de la toile ont été filmées non seulement dans des établissements privés mais aussi des établissements publics. Sur les images montées avec en fond sonore, une musique d’indignation contre la morale, les élèves dans leurs uniformes se livrent à des attouchements, des filles qui se font caresser les fesses et les seins. L’une d’entre elles vue de dos, simule une fellation sur un camarade étendu sur une table dans la salle de classe.

Des soucis aux patrons d'établissements