SECURITE HUMAINE 0 Commentaire

Université d’Abomey-Calavi: tension entre policiers et étudiants

Léonce Gamai
publié le Mar 24, 2020

Tension entre les forces de l’ordre et les étudiants à l’université d’Abomey-Calavi.

uac L'entrée principale de l'Université d'Abomey-Calavi

« Au niveau du grand portail du campus (de l’Université d’Abomey-Calavi, ndlr), des étudiants sont sortis du campus avec des cailloux en mains et ont commencé par faire de grands gestes et nous ont immobilisé », a confié un témoin peu avant 15h.

« Quelques deux minutes après, les policiers sont sortis du campus avec leur tank. Les étudiants ont commencé par fuir. La voie est quasiment bloquée dans les deux sens. Même si quelques-uns arrivent à se faufiler, la situation est encore un peu floue », a ajouté l’informateur de Banouto, resté lui-même bloqué dans son véhicule pendant quelques minutes.

Contacté par Banouto, un étudiant présent sur le campus décrit ce qu’il a observé ce matin.

« Quand je suis venu ce matin à l’Université, j’ai vu des étudiants armés de pierres au niveau du rectorat annexe. Quelques heures après, j’ai vu une sorte d’affrontement des étudiants et des policiers. Je ne sais pas pour quel motif. Les policiers ont fait usage de gaz lacrymogène pour disperser les étudiants. Au même moment, ces étudiants ont fait usage des pierres qu’ils pour répondre aux coups de gaz lacrymogène », raconte-t-il.  

« Je tiens à rappeler que les étudiants qui affrontaient les policiers ne sont pas nombreux. Il s’agit d’un groupuscule d’étudiants. Les policiers aussi ne sont pas en grand nombre», a précisé l’étudiant en 3ème année à la Faculté des sciences et techniques (FAST).

Pour le moment, l’on ne sait rien des motifs de cette tension. Lundi 23 mars, la Fédération nationale des étudiants du Bénin (FNEB) a stoppé les cours dans les amphithéâtres pour, ont justifié les responsables, empêcher la propagation du coronavirus.