SECURITE HUMAINE 2 Commentaires

Affrontements policiers – étudiants à l’UAC : circulation perturbée dans les alentours

Olivier Ribouis
publié le Mar 24, 2020

En début de soirée de soirée de ce mardi 24 mars 2020, la tension qui a éclaté à l’Université d’Abomey-Calavi entre policiers et étudiants est montée d’un cran occasionnant une perturbation de la circulation.

uac-tension-universite-abomey-calavi Tension à l'université d'Abomey-Calavi

Les affrontements entre policiers et étudiants n’ont pas encore cessé à l’université d’Abomey-Calavi. Difficile de circuler à hauteur de IIta-Carrefour non loin de l’entrée principale de l’Université d’Abomey-Calavi en début de soirée de ce mardi 24 mars. « Actuellement la tension est très tendue au niveau du niveau du carrefour IITA », rapporte un journaliste de Banouto qui a constaté un mouvement des véhicules de répression de la police républicaine qui a bloqué la circulation obligeant les usagers à emprunter des chemins détournés.

Pour ceux qui doivent rejoindre Cotonou en provenance de Calavi, la circulation est également bloquée à hauteur du carrefour Bidossessi. Banouto a pu constater un déploiement de militaire sur l’une des entrées de l’université devenue inaccessible.

Peu avant, un responsable d’association d’étudiants a signalé à Banouto que la tension perdurait  dans l’enceinte de l’UAC depuis la matinée. Tout est parti d’un déploiement de policiers envoyés pour réprimer un mouvement d’étudiants stoppant les cours dans les amphis pour cause de coronavirus.

Des sources témoins des premières scènes d’affrontement entre les forces de l’ordre et les policiers confirment la tension à l’UAC. Contacté par Banouto, un étudiant présent sur le campus décrit ce qu’il a observé ce matin. « Quand je suis venu ce matin à l’Université, j’ai vu des étudiants armés de pierres au niveau du rectorat annexe. Quelques heures après, j’ai vu une sorte d’affrontement des étudiants et des policiers. Je ne sais pas pour quel motif. Les policiers ont fait usage de gaz lacrymogène pour disperser les étudiants. Au même moment, ces étudiants ont fait usage des pierres qu’ils pour répondre aux coups de gaz lacrymogène », raconte-t-il.  

uac-universite-abomey-calavi Tension à l'université d'Abomey-Calavi

« Au niveau du grand portail du campus (de l’Université d’Abomey-Calavi, ndlr), des étudiants sont sortis du campus avec des cailloux en mains et ont commencé par faire de grands gestes et nous ont immobilisé », a confié un témoin peu avant 15h.

« Quelques deux minutes après, les policiers sont sortis du campus avec leur tank. Les étudiants ont commencé par fuir. La voie est quasiment bloquée dans les deux sens. Même si quelques-uns arrivent à se faufiler, la situation est encore un peu floue », a ajouté l’informateur de Banouto, resté lui-même bloqué dans son véhicule pendant quelques minutes.

Sur une vidéo parvenue à Banouto, on peut voir des étudiants jetant des pierres aux policiers au niveau de l’entrée principale de l’Université.