SECURITE HUMAINE 0 Commentaire

Culte Egoun-goun : les manifestations interdites à Cotonou après la bagarre entre adeptes

Donald Kevin Gayet (Stag)
publié le Feb 20, 2020

Le préfet du Littoral, Jean-Claude Codjia a interdit toute manifestation du culte Egoun-goun à Cotonou. C’est à travers un arrêté en date du 19 février 2020.

egoun-goun Les manifestations publiques du culte Egoun-goun interdites à Cotonou

Plus de manifestations du culte Egoun-goun jusqu’à nouvel ordre à Cotonou. Pour cause, Jean-Claude Codjia, préfet du Littoral, a interdit les manifestations publiques du culte Egoun-goun à Cotonou. Cela, à travers un arrêté en date du mercredi 19 février 2020.

Cette décision fait suite aux « troubles de l’ordre public organisées et entretenues par l’une des faitières » dimanche 16 février 2020. Six (06) blessés avaient été enregistrés suite à une bagarre entre adeptes du culte Egoun-goun.  

Le préfet a précisé dans son arrêté avoir également pris en compte les conclusions de la séance de travail du jeudi 13 février 2020 qui a réuni toutes les faitières Egun-gun (ADCEL, OCEL, ARCR) du département du Littoral.

Le directeur départemental de la Police républicaine, le commissaire central de la ville de Cotonou, et le maire de la commune de Cotonou, sont chargés, chacun en ce le concerne, de l’application stricte et sans faille des dispositions du présent arrêté.