SECURITE HUMAINE 0 Commentaire

PTA 2019 : baisse de performances à la Fonction publique

Judicaël Kpehoun (Stag)
publié le Feb 5, 2020

Le ministère du travail et de la fonction publique a fait la revue de son Plan de travail annuel (PTA) au 31 décembre 2019. La séance a été coordonnée par la ministre Adidjatou Mathys.

adidjatou-mathys Adidjatou Mathys, Ministre du Travail et de la Fonction publique remet le rapport d'évaluation du PTA 2019 au Directeur de la programmation et de la prospective

Reddition de compte au titre de l’année 2019. Les cadres du ministère du Travail et de la fonction publique ont procédé à la revue de leur Plan de travail annuel (PTA). La séance de travail s’est tenue vendredi 31 janvier 2020 à Cotonou. Organisée chaque année, la revue annuelle du PTA est une initiative qui permet au ministère de faire le bilan des travaux exécutés durant une année.

 

 Adidjatou Mathys, ministre du travail et de la fonction publique a fait l’exposé du bilan global de l’exécution du PTA gestion 2019, tranche annuelle du document de programme pluriannuelle des dépenses (DPPD) 2019-2021.

« Le niveau des exécutions physiques de l’ensemble des programmes du ministère au 31 décembre 2019 est 76,29%. L’exécution financière s’établit à 78% base engagement et à 65%, base ordonnance », a exposé la ministre. L’analyse de ces statistiques montre, précise-t-elle, que la performance visée pour l’année écoulée n’est pas atteinte.

Et pour mettre fin à cette mauvaise performance, la ministre du travail a procédé lors de cette cérémonie, à la remise des rapports d’évaluation des différentes structures impliquées dans l’exécution des programmes de son département ministériel à leurs représentants. Ce, apprend-elle, dans l’optique de les mettre face à leurs responsabilités.  

L’évaluation des rapports a suivi trois critères dont : l’appréciation du ratio d’efficience et le niveau d’atteinte des objectifs, les indicateurs de management et des valeurs éthiques et les initiatives et bonnes pratiques de la structure et de son responsable.

 

« Il vous reviendra donc d’échanger avec vos collaborateurs sur le contenu pour vous édifier », a suggéré Adidjatou Mathys. Le niveau des exécutions physiques de l’ensemble des programmes au titre de l’année 2018 était de 84,74%.