SECURITE HUMAINE 0 Commentaire

Santé : le SYNTRASESH réunit les travailleurs de l’Ouémé autour des réformes

Judicaël Kpehoun (Stag)
publié le Feb 4, 2020

A Porto-Novo, le Syndicat national des travailleurs des services de la santé humaine (SYNTRASESH) a organisé samedi 1er février 2020, un atelier de formation sur les nouvelles lois qui régissent le secteur de la santé au Bénin et la dématérialisation des actes de carrière à l’endroit de ses militants.

soule-salako-sg-syntraseh Soulé Salako, Secrétaire général du SYNTRASEH

Séance d’information et de formation entre Syndicats et Syndiqués. Samedi 1er février 2020 à Porto-Novo, le Syndicat national des travailleurs des services de la santé humaine du Bénin (SYNTRASESH) a échangé avec les agents de santé du département de l’Ouémé, sur les nouvelles lois qui encadrent l’exercice de leur métier au Bénin. A l’occasion, une formation a été donnée sur la dématérialisation des actes de carrière.

Pour Soulé Salako, secrétaire général du SYNTRASESH, l’initiative s’inscrit dans une démarche de la remobilisation des syndiqués à la base suite aux nouvelles réformes engagées par le gouvernement Talon qu’il qualifie de ‘’mesures de pression sur les partenaires sociaux’’.

A l’arrivée du président Patrice Talon à la Marina, dénonce le syndicaliste, le droit de grève a été retiré aux agents de santé et à ceux de la douane. Avec cette suppression, a souligné Soulé Salako, il urge pour les travailleurs de se retrouver pour repenser autrement la lutte syndicale afin de réclamer leurs droits.

formation-syntrasesh-dds Vue des participants à la formation

S’agissant de la formation, elle a été animée par Prosper Idohou, Chef cellule de gestion de Fichier unique de référence (FUR). Au cours de sa séance, l’autorité a mis l’accent sur les composants du Sigrh, la gestion de l’identification de l’agent, la logistique de gestion de la carrière, la récupération de données, la planification des événements de carrière, la validation de listes par les points focaux et les Directeurs des affaires financières (DAF), le circuit de visas et signature, l’actualisation du FUR, le mandatement et échanges de données, le paiement de salaire, l’archivage et la ventilation.

Une nouvelle formation va être organisée les jours à venir à l’endroit de ces agents de santé pour leurs permettre de participer à la modernisation de l’administration publique. Cette rencontre d'échange a eu lieu à Portono-Novo, à la Direction départementale de la santé de l'Ouémé et du Plateau