SECURITE HUMAINE 0 Commentaire

Bénin / Licenciement à Soleil FM : « profonde déception » de l’UPMB face au silence de la HAAC

Banouto
publié le Jan 23, 2020

L’Union des professionnels des médias du Bénin (UPMB) a réagi au licenciement collectif du personnel de la radio privée Soleil FM. L’organisation syndicale s’est prononcée sur la situation à travers un communiqué, mercredi 22 janvier 2020. Lire ci-dessous le communiqué !

zakiath-latoundji Zakiath Latoundji, présidente de l'UPMB

 

COMMUNIQUE UPMB 004/2020

 

L’Union des Professionnels des Médias du Bénin (UPMB) a été informée, ce mardi 21 janvier 2020, du licenciement des quarante et un (41) agents de la radio privée SOLEIL FM pour raisons économiques.

Cette décision fait suite à l’arrêt des émissions de SOLEIL FM depuis le 18 décembre 2019 pour non-renouvellement de sa licence suite à une décision de la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (HAAC), l'institution de régulation des médias et d'attribution des fréquences sonores au Bénin.

Prenant la mesure de la situation et surtout des enjeux liés à la sauvegarde des intérêts en général et des emplois du personnel de la radio en particulier, l’UPMB a exhorté, à travers un communiqué en date du 18 décembre 2019, les différentes parties à œuvrer pour une solution satisfaisante et durable à ce problème à caractère purement administratif.

Elle a, dans cette même dynamique, rencontré le mercredi 26 décembre 2019 au siège de la radio à Djèffa (Sèmè-Podji), l'ensemble du personnel et les responsables de SOLEIL FM pour leur exprimer son soutien et son engagement à poursuivre les négociations auprès des autorités compétentes en vue d'un dénouement heureux de la situation aux fins de la préservation des emplois et de la poursuite des activités de la radio.

Fort de ces démarches, l’UPMB marque sa profonde déception face au statu quo observé depuis lors par la HAAC dans la gestion de ce dossier dont la conséquence, déplorable mais prévisible, est la mise au chômage de nombreux professionnels des médias.

À la lumière de la présente situation, l’UPMB alerte à nouveau sur l’environnement de grande précarité dans lequel évoluent les professionnels des médias au Bénin.

En témoignant sa solidarité au personnel de SOLEIL FM, l'UPMB réaffirme son engagement à poursuivre ses démarches en direction aussi bien de la HAAC que du promoteur de la radio en vue de la reprise des activités de l'organe d'information.

 

Fait à Cotonou le 22 janvier 2020,

 

La Présidente de l’UPMB,

 

Zakiath O. LATOUNDJI