SECURITE HUMAINE 0 Commentaire

Production du coton : bataille de chiffres entre le Bénin et le Mali

Falilatou Titi
publié le Jan 3, 2020

Dans leurs discours respectifs à la fin de l’année 2019, les présidents béninois et maliens ont sorti chacun de grands chiffres sur la production du coton. 

Quel est le premier pays africain producteur de coton en 2019 ? Le Bénin et le Mali semblent revendiquer cette place. C’est plutôt ce qui ressort des déclarations des dirigeants des deux pays de l’Afrique de l’Ouest, fin 2019. Même si pour l’heure, il est difficile de dire qui l’est, les Chefs d’Etat malien et béninois s’en vantent, notamment à travers des chiffres. Dans son discours sur l’Etat de la Nation, le président Patrice Talon du Bénin s’est félicité des performances du secteur agricole, en occurrence de la production du coton, courant 2019. Selon Patrice Talon, l’agriculture béninoise au cours de l’année écoulée a été caractérisée par plus de performance. « C’est un motif de satisfaction de relever qu’au cours de la campagne 2018-2019, notre pays est devenu le premier producteur de coton en Afrique, avec 678.000 tonnes », a déclaré le Chef d’Etat, face à la représentation nationale, le 27 décembre 2019.

Meilleur producteur de coton, le Mali en revendique aussi. Dans un tweet, la Présidence malienne a également publié des propos similaires à ceux de Chef d’Etat béninois. « En forte progression avec 728 600 tonnes durant la campagne écoulée, le secteur cotonnier connaît un véritable essor avec une augmentation de 65,57 % », a déclaré le président Ibrahim Boubacar Keïta dans son message de nouvel an le 31 décembre 2019, repris sur Twitter.

Depuis ces déclarations, la polémique sur le premier pays producteurs du coton en 2019, s’est installée notamment sur les réseaux sociaux. Pour la campagne cotonnière 2019-2020, apprend l’Association française cotonnière (AFCOT), le Benin vise un record de 850 000 tonnes alors que le Mali lui, entend dépasser les prévisions des 800 000.