SECURITE HUMAINE 0 Commentaire

Situation des enfants au Bénin : Changement Social demande de passer des textes à la réalité

Reliou Koubakin (Coll.)
publié le Dec 6, 2019

En marge de la célébration des 30 ans de la Convention internationale relative aux droits de l’enfant, l’ONG Changement Social Bénin (CSB) a présenté ce jeudi 05 décembre les actes du colloque ‘’Protection de l’enfant au Bénin : des textes aux réalités’’.

changement-social-benin-situation-enfant Example : This is image caption fo sample

30 ans après l’adoption de la Convention internationale relative aux droits des enfants, il faut passer à du concret dans la situation des enfants, selon l’ONG Changement Social Bénin (CSB). Au cours de la présentation ce jeudi 05 décembre des actes du colloque ‘’Protection de l’enfant au Bénin : des textes aux réalités’’, l’ONG a déploré les conditions des enfants dans le pays. Le pays a pourtant souscrit à plusieurs conventions internationales dont celle qui consacre la protection des enfants, selon Alexandrine Tchekessi, directrice exécutive de l’ONG.

  « Dans les maisons à côté, ce sont des enfants qui ne sont pas scolarisés, qui n’ont même pas d’actes de naissance, qui sont dans les marchés, ce sont des enfants qui sont placés auprès de personnes qui ne sont pas forcément de leur famille sans protection légitime de leur tuteur. Vous voyez des enfants sur des chantiers, ce sont les mutilations génitales féminines », a peint Alexandrine Tchekessi comme tableau de la situation des enfants. Elle conclut que le  Bénin ne fait pas encore suffisamment d’efforts et qu’il faut redoubler d’ardeur pour que la protection de l’enfant soit une réalité au Bénin.

Selon Géneviève Arawo, directrice départementale des affaires sociales et de la micro-finance du Littoral, le Bénin a adopté une politique nationale de protection de l’enfant assortie d’un plan d’actions.  Les centres de promotion sociale mènent plusieurs actions en direction des familles et des enfants. Les enfants en situation difficile reçoivent des appuis d’urgence du ministère des affaires sociales, a poursuivi la directrice.

« Quand les parents et les familles démissionnent, vous verrez plus d’enfants abandonnés. Vous accompagnez des enfants aujourd’hui, vous les réintégrez dans la famille, ils se retrouvent encore dans la rue. C’est qu’il y a un travail à faire dans le milieu familial. Les centres de promotion sociale travaillent avec les familles », a informé la directrice départementale.

Le colloque ‘’Protection de l’enfant au Bénin : des textes aux réalités’’ a été organisé les 12 et 13 juin à Abomey-Calavi. Son objectif général était de faciliter la réflexion sur les solutions liées aux défis des droits de l’enfant au Bénin qui font plus de 50% de la population, a déclaré Mathieu Dehoumon, secrétaire scientifique de la Chaire Unesco des droits de la personne humaine et de la démocratie, lors de la présentation de la synthèse des travaux du colloque. Une communication inaugurale et quatre panels ont meublé ce colloque organisé avec l’appui de plusieurs partenaires.  Le colloque a pour but de mobiliser les acteurs impliqués dans la protection des enfants au Bénin, a annoncé la directrice exécutive de l’ONG CSB. Outre la politique nationale de protection de l’enfant, le Bénin dispose d’un code de l’enfant, a rappelé Alexandrine Tchekessi. « L’édition des actes du colloque permet de matérialiser les actions prioritaires ». Sur la base du document, Changement Social Bénin va approfondir les réflexions, continuer le plaidoyer auprès de l’Etat, en vue d’une meilleure protection des droits des enfants au Bénin.