SECURITE HUMAINE 0 Commentaire

Cocaïne vers le Bénin : des militaires positionnés sur la cargaison saisie en Uruguay

Olivier Ribouis
publié le Nov 27, 2019

Saisie le 20 novembre dans le port de Montevidéo, la cargaison de plus de 3 tonnes de cocaïnes qui serait destinée au Bénin est placée sous haute surveillance militaire selon des explications directeur uruguayen de l’administration portuaire.

cocaine-benin-uruguay La garde uruguayenne pendant le chargement de la cargaison dans des véhicules

Supposées être convoyées au port de Cotonou, les plus de trois tonnes de cocaïne saisies dans le port de Montevideo en Uruguay sont désormais placées dans un lieu sûr. Alberto Díaz, le Directeur de l’administration portuaire nationale a annoncé le transfert de la cargaison qui se trouvait dans un dépôt de la marine dans le terminal portuaire est désormais dans les locaux de la garde républicaine. Pour ce déplacement des 3264 kilos de cocaïne chargés dans des camions, a indiqué Alberto Diaz, selon le site d’information Subrayado, des dizaines de soldats des unités de la préfecture de la marine, de la police de sécurités routières, de la garde républicaine et de la brigade anti-drogue.

Le nouveau site où se trouve la cargaison, a-t-il aussi fait savoir, est sous haute surveillance avec des militaires lourdement armés. Les enquêtes sont toujours en cours pour mettre la main sur le réseau de trafiquants à qui appartient la cargaison.

En provenance du Paraguay selon les informations de la douane uruguayenne, les plus de trois tonnes de cocaïne devraient transiter par l’Espagne avant l’étape de Cotonou.