SECURITE HUMAINE 0 Commentaire

Bénin/Tribunal de Cotonou : condamnation à perpétuité pour l’ex-greffier en chef Abou Séidou

Yao Hervé Kingbêwé
publié le Apr 8, 2019

Au Bénin, la cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET) a condamné lundi 8 avril 2019 l’ex-greffier en chef du tribunal de Cotonou à la réclusion criminelle à perpétuité.

abou-seidou Me Abou Séidou, ex-greffier en chef du Tribunal de Cotonou

La sentence de la cour de répression des infractions économiques et du terrorisme dans l’affaire relative au détournement de fonds au greffe du tribunal de première instance de Cotonou est tombée. Et elle est très lourde pour l’ancien greffier en chef, Me Abou Séidou, qui ne s’est pas présenté ce lundi 8 avril 2019 à l’audience.

 La Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme a condamné, par défaut, l’ex-patron du greffe du tribunal de Cotonou parti à la retraite, il y a quelques années, à la réclusion criminelle à perpétuité. La sentence de la cour de répression est assortie d’un mandat d’arrêt international et le remboursement de la somme de trois milliards cent quatre-vingt-trois millions quatre cent quarante-sept mille deux cent quatre-vingt-six francs mise à sa charge et une amende de 800 millions de FCFA au titre de dommages à l’État.

Cinq chefs d’accusation

Le juge a retenu plusieurs chefs d’accusation contre l’ancien patron du greffe du tribunal de première instance de Cotonou. Au total, cinq chefs d’accusation ont été retenus contre Me Abou Séidou après requalification des faits. Il s’agit notamment d’abus de fonction, de blanchiment de capitaux, de détournement de deniers publics, de vol de documents et d’exercice de système financier décentralisé sans autorisation. Le blanchiment de capitaux a été écarté.