SECURITE HUMAINE 1 Commentaire

Afrique du Sud : un pasteur poursuivi pour avoir ''ressuscité'' un mort

Falilatou Titi
publié le Feb 27, 2019

Trois entreprises funéraires sud-africaines veulent porter une plainte contre un pasteur qui prétend ressusciter les morts.

pasteur-ressuscite-mort

Le pasteur Alph Lukau n’aura peut-être plus la chance de « ressusciter » un mort. Trois entreprises funéraires ont décidé de porter contre ce prédicateur qui prétend avoir ressuscité un homme mort.  Selon BBC, les responsables de ces entreprises pensent que leurs employés ont été manipulés pour le déroulement de la supposée scène de résurrection. « Elle montre Alph Lukau en train de crier "Debout !" à un homme couché dans un cercueil, lequel se lève brusquement, sous les acclamations des fidèles » fait savoir le site britannique. Un spectacle qui s'est déroulé devant l'église du pasteur Lukau, Alleluia Ministries International, à Johannesburg.

Qualifiant cet acte de « stratagème », les entreprises funéraires ont décidé d’intenter un procès pour atteinte à leur réputation. Les entreprises estiment avoir été abusées par le prédicateur et ses alliés. BBC souligne également que les auteurs de la vidéo auraient apposé des autocollants de l'une de ces sociétés funéraires sur le corbillard transportant le cadavre ressuscité.

La Commission nationale de la promotion et de la protection des communautés culturelles, religieuses et linguistiques a condamné cette scène. « Il n'y a pas eu de miracle. (…) Il (le miracle) a été inventé pour titrer profit du désespoir de notre peuple », a déclaré le porte-parole de la commission à la télévision publique sud-africaine.