SECURITE HUMAINE 1 Commentaire

Bénin-300 fausses cartes LEPI saisies : des personnalités victimes d’usurpation, alerte du Gal Hounnonkpè

Olivier Ribouis
publié le Nov 3, 2018

A la faveur d’une conférence de presse ce samedi 3 novembre, le Général Nazaire Hounnonkpè a dévoilé l’arrestation de 09 présumés cybercriminels béninois en possession de  plus de 300 fausses cartes LEPI et 200 cartes SIM aux noms de personnalités.

carte-lepi-cybercriminel-benin Des fausses cartes LEPI saisies par la police républicaine

Des arnaqueurs plus futés au Bénin.  Le Général Nazaire Hounnonkpè, patron de la Police Républicaine a révélé à la presse l’arrestation de 09 présumés cybercriminels béninois en possession de  plus de 300 fausses cartes LEPI et 200 cartes SIM aux noms de personnalités.

Tous des Béninois interpellés à Cotonou et dans les environs, les présumés cybercriminels déjà présentés à la CRIET ont adopté une stratégie loin de ce qui est connue jusque là.  « Ces individus ont choisi cette fois-ci de recourir à une méthode plus affûtée pour arnaquer leurs victimes. Ils usurpent l’identité de certaines personnalités et lancent des avis de recrutement et dès que vous postulez, on vous exige de verser tel et tel montants », a déclaré le N°1 des flics béninois. « Pour réussir leur forfait, a-t-il poursuivi,  ils ont fait éditer plus de trois cents fausses cartes LEPI aux noms de certaines personnalités de ce pays, des membres du gouvernement, des présidents des institutions ou des  chefs d’entreprises. Ils prennent ces fausses cartes LEPI et se rapprochent des opérateurs GSM pour se faire enregistrer des cartes SIM aux noms des personnalités ciblées ».

Avec cette stratégie, souligne le Gal Hounnonkpè,  « tout est huilé pour que vous soyez convaincu de l’authenticité, la véracité et de  la crédibilité de l’opération pour que vous leur versez les sous. Dès qu’ils prennent les sous, ils disparaissent ».

 A cette méthode s’ajoute une autre. « Ces individus ont encore une autre  méthode, toujours avec la complicité des techniciens des opérateurs GSM. Ils peuvent suspendre momentanément votre numéro et communiquer en lieu et place sur votre numéro en appelant des gens pour dire, " je suis tel personne, envoyez moi tel montant, je suis en difficulté quelque part". Et puisque c’est le numéro qui est enregistré dans votre téléphone, vous allez penser que cette même personne qui vous a appelé alors que c’est faux », a révélé le patron des policiers qui appelle à plus de vigilance lors des transactions « parce que les gens ne tarissent pas d’idées négatives pour se faire de l’argent ».