SECURITE HUMAINE 0 Commentaire

Drame au Bénin: un homme jaloux égorge sa femme à Calavi

Olivier Ribouis
publié le Jul 17, 2018

A la Cour d’appel de Cotonou lundi 16 juillet, le tribunal a condamné à 20 ans de travaux forcés à perpétuité, Augustin Amoussouvi, un homme jaloux qui a tranché la gorge à sa femme dans la nuit du vendredi 04 au samedi 05 mai 2018.

abomey-calavi

Aux assises supplémentaires qui ont repris à la Cour d’appel de Cotonou, le premier dossier connu est relatif à un drame conjugal d’une atrocité particulièrement affligeante. L’accusé, Augustin Amoussouvi, un homme jaloux a tranché la gorge à sa femme dans la nuit du vendredi 04 au samedi 05 mai 2018 à Tankpè, Parana commune d’Abomey-Calavi.

Tout est parti d’une dispute entre les deux conjoints. A la barre, l’accusé a confié avoir remarqué des proximités suspectes entre Brigitte et un coiffeur du quartier. Dans la nuit du forfait, il a interpellé sa conjointe et les échanges ont conduit à une violente altercation. C’est alors qu’après avoir voulu pendre Brigitte, il lui a tranché la gorge.

A son procès, il n’a pu tenir à la vue de l’arme du crime. Augustin  est tombé en syncope quand il a revu l’arme du crime. Il a été conduit  en urgence au CNHU de Cotonou. Le procès s’est poursuivi et son malaise n’a pas empêché la Cour  de le condamner à 20 ans de travaux forcés à perpétuité. Il est aussi condamné à payer 1 million de franc  CFA au titre  de frais de funérailles de la victime.

Tout au long du procès, Augustin a regretté son acte. L’idylle entre lui et celle qu’il a appelé  « Ma bien aimée » pendant l’audience a commencé à Comè. Des suites d’une première mésentente, les deux conjoints  s’étaient séparés et chacun est parti de son côté. C’est ainsi que Brigitte s’est retrouvé à Abomey-Calavi où il a rejoint un parent à Tankpè. A la surprise générale, la relation entre eux a repris de plus belle.  Augustin répétait alors les visites chez Brigitte et ils passaient de bons temps ensemble