SECURITE HUMAINE 2 Commentaires

Bénin: une affaire de poulet oppose chrétiens évangéliques et Zangbéto à Lokossa

Olivier Ribouis
publié le Aug 22, 2017

A Lokossa, les fidèles d’une église évangélique ont été chassés de leur lieu de culte par le fétiche Zangbéto pour une affaire de poulet volé.

Un fétiche Zangbeto du Bénin

A Doukonta, un village de Lokossa, les fidèles d’une église des Assemblées de Dieu et les adeptes du fétiche Zangbéto se font la guerre autour d’une affaire de poulet volé. Une ambiance conflictuelle qui a atteint un point culminant ce dimanche 20août avec l’occupation du lieu de culte des chrétiens par les adeptes du fétiche Zangbéto.  Déboutés par l’impressionnant dispositif de case de Zangbéto, branchages et rameaux, pasteur et fidèles de cette église évangélique n’ont donc pu tenir leur culte dominical. Il s’agit en effet, selon les riverains, d’une revanche des adeptes de Zangbéto qui se disent humiliés par la grand-mère du pasteur qui les aurait accusés de  vol de poulet. Jeudi 17 août, selon  le récit des faits par des témoins,  la grand-mère du pasteur a aperçu un poulet attaché au fétiche en tête d’une procession de Zangbéto et a estimé qu’il s’agissait d’un poulet volé dans sa basse-cour. Soutenue par des fidèles de l’église de son petit-fils, elle aurait poussé le bouchon loin avec des invectives et la violation d’interdits des Zangbéto. Pour John Hounza, chef du culte Zangbéto à Dounkota, cette accusation objet d’une plainte au commissariat ne saurait passer sans réplique.  Il estime que par cet acte, les fidèles évangéliques ont porté atteinte à la cohabitation pacifique.