POLITIQUE 0 Commentaire

Bénin : ''Dieu'' Parfaite défend le bilan de Talon avec fureur (verbatim)

La Rédaction
publié le Apr 7, 2017

Dans un enregistrement audio largement diffusé sur les réseaux sociaux, Parfaite, celle qui se présente comme ''Dieu'' à la tête d’une secte à Banamè au Bénin, défend le bilan du président Patrice Talon à qui elle renouvelle son soutien. Lisez l’enregistrement.

Parfaite de Banamè

Verbatim

« Beaucoup de gens insultent Banamè, estimant que c’est Banamè qui a amené Talon au pouvoir et il les fait souffrir.  Aujourd’hui, Talon vient de faire qu’un an et fait souffrir les gens.  C’est bien. Mais  quand Talon réalisera de bonnes choses, qu’ils veuillent revenir féliciter Banamè.  Qu’ils ne l’oublient pas. Dites aux dagbovi (fidèles de la secte de Banamè) de ne pas répondre à quiconque les provoquera, de garder leur sang-froid, leur patience. Tout ce que Talon fait, c’est pour la jeunesse, c’est pour le futur de ce peuple du Bénin. Ce n’est pas pour aujourd’hui. La Constitution qu’on voudrait réviser, même dans une Ong, il arrive qu’on se rende compte de défaillance et on change de statut et de règlement. Pour qu’un pays se développe on fait des changements au quotidien. Si une maison doit être belle, chaque jour on l’aménage. Pour restaurer, il faut nécessairement détruire.  Mais, on assiste à une avalanche de critiques comme si Talon n’avait pas averti qu’il réviserait la Constitution. Dans son projet de société, durant la campagne, il l’avait dit. C’est à cela que vous avez adhéré. Pourquoi ne pas prendre son mal en patience et le laisser réaliser les promesses qu’il a faites ? Les politiciens profitent de la situation économique du pays pour manipuler le peuple. 

De Talon à qui on a crié ''hosanna ! hosanna ! hosanna ! '' aujourd’hui nous en sommes à '' crucifiez le ! crucifiez le !

''.  Hein ! Les Béninois n’ont jamais d’entente et il n’y a personne pour leur dire la vérité.  Personne pour dire la vérité au Béninois. Personne n’a le courage de leur dire la vérité. Kooyi ! On a crié référendum avec passion se plaignant de n’avoir pas été consulté. Pourtant la Constitution permet à Talon de consulter le parlement d’abord.  A présent où le parlement a rejeté le projet de révision, a-t-on déjà de l’argent dans le pays ? Tous ceux qui crient ''J’ai faim ! J’ai faim ! '', sont-ils maintenant rassasiés ?... L’argent ne circule pas ! Au lieu de dire que l’argent facile ne circule pas, on se permet de dire que l’argent ne circule pas. Talon a-t-il réduit le salaire des fonctionnaires ?  Vous diriez que vous n’avez plus l’argent volé à l’Etat, l’argent gratuit, l’argent obtenu sans suer… Il n’y a plus d’argent facile. C’est tout. ''J’ai faim ! J’ai faim ! '', quand on a rejeté la Constitution maintenant, l’argent n’est-il pas venu abondamment  dans le pays? Ça fait pitié !

On insulte Banamè, l’accusant d’avoir amené Talon pour les faire souffrir.  Donc Talon n’a rien fait de bien depuis qu’il est arrivé au pouvoir ?

Le monsieur n’a fait qu’un an. Un an qui passe tellement vite. On veut qu’il fasse un miracle en un an ou bien on veut qu’il fasse de la magie en un an alors qu’il y a des réformes à faire. hein ! Koyi ! Qui arrivera au pouvoir et sera bon pour les Béninois. On veut une chose et en même temps son contraire. Le peuple suit bêtement les politiciens qui ne veulent que leurs intérêts...

Chacun fait ses calculs au lieu de penser à la jeunesse, à l’avenir de ce pays. Et vous jeunes dont se préoccupe, au lieu de penser à votre avenir vous suivez ceux qui vous montent la tête.

S’il vous distribue de l’argent pour vous agiter, demain, le feront-ils encore ? Ces politiciens qui parlent de faim et tous les suivent pour crier à la faim, distribueront-ils encore de l’argent demain ? Ne faut-il pas travailler pour avoir de l’argent dans le pays ? Pensez-vous faire du mal à Talon ? Personne ne fait de mal à Talon. La crise économique est universelle.  c’est partout. Ce n’est pas qu’au Bénin. Personne ne nuit à Talon mais à l’avenir des jeunes,  au Bénin de demain.  Est-ce à des gens politiquement vieux, à ranger au garage, des gens qui ont dédié toute leur vie à la politique de décider du sort des jeunes ? Et chaque Béninois ne peut se donner un peu de réflexion et il y a tant de drôleries dans le pays.  Puisqu’il n’y a plus de corruption ou de salaires fictifs de trépassés, de marches de soutiens rémunérés, tout le monde a faim, l’argent ne circule plus,

Talon est devenu un diable. Mgr, sachez que Banamè soutient et soutiendra toujours Talon. Nous, nous assumons notre choix… »

Transcription : Banouto