Bénin : il faut 540 milliards FCFA de mesures sociales selon Azannaï et son parti

Ozias Hounguè
publié le Jun 13, 2020

Estimant que les 74 milliards FCFA alloués par le gouvernement béninois en terme de mesures sociales étaient insuffisants, le parti de Candide Azannaï juge qu’il faut au moins 540 milliards FCFA pour répondre aux attentes des Béninois.

candide-azannai Candide Azannaï

L’enveloppe financière proposée par le gouvernement béninois pour les mesures sociales n’est pas suffisante du point de vue de Restaurer l’espoir. Dans une critique, le parti de l’ex-ministre Candide Azannaï a jugé qu’il faut plus de 500 milliards F CFA.  Pour Restaurer l’Espoir, il faut « un plan significatif de riposte avec une mise initiale de 540 milliards de francs CFA au minimum ». C’est le montant nécessaire en terme de mesures sociales contre le coronavirus au Bénin selon le parti de l’ex-ministre de la Défense de Talon.

Dans un compte rendu du conseil des ministres du mercredi 10 juin 2020, le gouvernement Talon avait annoncé la mise en œuvre d’un programme de soutien de 74,12 milliards en faveur des entreprises formelles, des artisans et petits métiers du service de l’informel et des personnes vulnérables.  Selon ce parti d’opposition, « il ne s’agit ni plus ni plus moins que de mesures tardives, obsolètes et inadéquates au regard de l’ampleur et de la gravité d’une pandémie en pleine ascendance, malheureusement chez nous au Bénin. »