Charles Toko : « à ma prise de fonction, Parakou vivait des moments difficiles »

Olivier Ribouis
publié le Jun 12, 2020

Au moment de passer le témoin à son successeur, mardi 9 juin, le maire sortant de Parakou, Charles Toko a indiqué qu’il avait retrouvé la commune dans un état difficile en matière de gouvernance en octobre 2016.

charles-toko-parakou Charles Toko, ancien maire de Parakou

Charles Toko se réjouit de son bilan à la tête de la maire de Parakou. Le désormais ancien maire de la cité des Kobourous a passé le témoin a son successeur mardi 9 juin. A cette occasion, l’ex-maire est revenu sur son bilan en évoquant l’état dans lequel les finances de la ville se trouvaient et ce qu’il a réalisé.

« A ma prise de fonction en octobre 2016, la commune de Parakou vivait des moments difficiles quant à sa gouvernance. Au plan budgétaire, elle avait accumulé des déficits successifs depuis 2003 pour en être à 1 milliards 600 millions F CFA environ », a déclaré l’ancien journaliste qui aura dirigé Parakou pendant près de quatre ans. « Une crise de confiance était alors installée et la commune courrait le risque d’être suspendue du FADEC et de perdre les ressources de partenaires financiers », rappelle-t-il.

En partant de Parakou, Charles Toko a la tête haute. Il est fier de ce qu’il a réalisé dans son laps de temps. « Nous avons réussi à faire passer la commune du 47ème rang qu’elle était en 2016 au 3ème rang cette année », fait-il savoir en prodiguant des conseils à celui qui lui succède.

Pour sa part, l’opposant élu lors des communales du 17 mai 2020 pense que l’alternance voulue par les populations traduit une sanction de la gouvernance passée.  « Par cette élection, nous avons condamné le bilan de l’équipe sortante.  Il nous semble évident que nous avons été entendus sur certains points. Mais, nous avons le sentiment que cette élection a d’abord été motivée non pas par le rejet, mais par l’espoir », a déclaré Aboubacar Yaya.

Le maire FCBE a annoncé qu’il fera auditer la gestion de son prédécesseur. « Peut-être que  je vais décevoir certaines personnes, un audit général de la gestion des périodes allant de 2008 à 2020 de notre municipalité sera fait dans les jours à venir par un cabinet d’audit international et le rapport sera publié », a prévenu le nouveau maire.