POLITIQUE 1 Commentaire

Communales 2020 : les Béninois « attachés » à la gouvernance Talon selon Orounla

Ozias Hounguè
publié le Jun 7, 2020

Le porte-parole du gouvernement béninois, Alain Orounla a déclaré vendredi 5 juin 2020 que les résultats des dernières élections communales prouvent que le peuple béninois apprécie les efforts de gouvernance du président Patrice Talon.

alain-orounla Alain Orounla, porte-parole du gouvernement

Les Béninois satisfaits de la gouvernance de Talon. C’est l’interprétation que fait le ministre de la communication, Alain Orounla des résultats issus du scrutin communal du dimanche 17 mai 2020. « Les résultats de ces élections ont montré et démontré également que le peuple est attaché à la réussite et au succès enregistré par le Programme d’action du gouvernement (PAG) », a affirmé le porte-parole du gouvernement béninois, Alain Orounla devant la presse vendredi 5 juin 2020.

La Commission électorale nationale autonome (CENA) a proclamé les résultats des communales. Sur les 1815 conseillers à élire dans les 546 arrondissements des 77 communes que compte le Bénin, les deux partis soutenant le président Patrice Talon, Union progressiste (UP) et Bloc républicain (BR) ont obtenu 1555 sièges et la Force cauris pour un Bénin émergent (FCBE), un parti d’opposition n’a eu que 260 sièges.

A en croire le ministre Alain Orounla, ce suffrage exprimé par le peuple béninois en faveur des deux blocs (BR et UP) appartenant à la majorité présidentielle « prouve que le peuple a compris les efforts de développement engagé par le gouvernement du président Talon et adhère à ses efforts aux résultats visibles ». « Je crois que les blocs formant la coalition gouvernementale ont bénéficié des efforts du gouvernement en général », a insisté le porte-parole du gouvernement.

Un taux de participation « fort appréciable »

Le taux de participation de 49, 14% enregistré lors du scrutin communal a été également analysé par Alain Orounla. « C’est un taux qui démontre et qui combat les pronostics de mauvais augure et des appels au boycott que nous avons entendu. C’est une preuve supplémentaire que les Béninois au-delà de tout savent braver les obstacles et les contraintes artificielles pour accomplir leur devoir », a apprécié le ministre Orounla.

Poursuivant sa déclaration sur les communales du 17 mai 2020, le porte-parole du gouvernement a précisé que les résultats ont démontré que les béninois ont compris et accepté l’idée selon laquelle le pays doit aller vers « de grands regroupements politiques ». « Ces élections sont un test de vérité puisqu’il est démontré : Qui est qui ? Et qui fait quoi dans ce pays ? », a ajouté Alain Orounla.