POLITIQUE 0 Commentaire

Zagnanado: comment l’Union progressiste fait basculer l’élection du maire

Yao Hervé Kingbêwé
publié le May 30, 2020

Quoique minoritaire au sein du conseil communal, l’Union progressiste a fait basculer l’élection du maire à Zagnanado.

Justin Kanninkpo élu maire avec un vote massif des conseillers UP

Le résultat de l’élection du maire dans la commune de Zagnanado aurait pu être autre que celui sorti des urnes. Samedi 30 mai 2020, Justin Kanninkpo a été élu à la tête du conseil communal de Zagnanado, commune du département du Zou. Conseiller communal élu dans l’arrondissement de Banamè, il a été choisi par la majorité des élus communaux pour diriger la destinée de la commune pendant les six (06) années à venir. Cela, par huit (08) voix pour et sept (07) contre. Mais, selon les informations de Banouto, Justin Kanninkpo n’aurait pas été élu sans l’Union progressiste.

Minoritaire au sein du conseil communal avec sept (07) des quinze (15) siège, l’Union progressiste a fait basculer l’élection. Le Bloc républicain, arrivé en tête du scrutin avec huit (08) sièges, n’a pu trouver le consensus sur une candidature au poste de maire. Lors de l’installation, deux conseillers du parti majoritaire se sont porté candidat : Justin Kanninkpo et Damase Akpoyèté.

Les sources de Banouto apprennent que Damase Akpoyèté, lors du vote, n’a obtenu que le soutien des conseillers du Bloc républicain : son vote et celui de six autres conseillers. De son côté, Justin Kanninkpo s’est fait élire avec le suffrage des conseillers de l’Union progressiste. Les sept (07) conseillers du parti au logo du baobab, informent nos sources, ont porté leurs voix sur lui. Un vote massif qui permis à Justin Kanninkpo de coiffer au poteau son challenger.