POLITIQUE 1 Commentaire

Mairie de Parakou : détails sur l’élection manquée de Aboubakar Yaya

Falilatou Titi
publié le May 29, 2020

Jeudi 28 mai 2020, l’élection du maire de Parakou n’a pu aboutir. Suite au manque de consensus, le préfet du département du Borgou a reporté l’élection à une date ultérieure. Qu’est-ce qui passé dans les locaux de la mairie de Parakou pour que Aboubakar Yaya, le candidat pressenti soit rejeté ?

aboubakar-yaya Aboubakar Yaya

Pressenti pour diriger la commune de Parakou, Aboubakar Yaya n’a pas eu l’adhésion de tous ses pairs. Jeudi 28 mai 2020, lors du premier vote, le candidat de la Force cauris pour un Bénin émergent (FCBE) a obtenu 15 voix pour, 17 contre et 01 abstention.

Selon Fraternité FM TV, un média émettant de la Cité des Koubourou, à l’issue du votre, « le climat est devenu tendu à la mairie ». Pourquoi Aboubakar Yaya n’a pas été élu maire Parakou ?

Déjà, avant ce premier vote, souligne Adiza Arouna, membre du présidium sur e-télé, la conseillère municipale Alimatou Abdoulaye, élue également sur la liste FCBE, s’est opposée à la proposition faite par ses pairs. « A l’intérieur dame Alimatou contestait déjà la candidature. Selon elle, cette liste n’est pas celle de la majorité », a précisé Adiza Arouna.

Mais sur insistance du préfet, fait savoir un conseiller du Bloc Républicain (BR), le vote a eu lieu. Le quorum n’étant pas atteint le présidium a demandé une suspension pour reprendre. 20 minutes après, les conseillers des trois partis (FCBE, UP et BR) sont retournés en salle.

Revirement spectaculaire

 « Au second tour, la situation a tourné à la contestation après la candidature de la conseillère Alimatou Abdoulaye ». Selon nos confrères de Fraternité, c’est cette décision qui a provoqué le départ du premier candidat.

Aboubakar Yaya s’est retiré de la salle où se tenait la séance, laissant certains de ses collègues, le préfet et les conseillers BR et UP. Selon Adiza Arouna, le départ du candidat préalablement pressenti a suscité le retrait d’autres conseillers FCBE.

C’est ainsi que s’est achevé le processus de l’élection du nouveau maire de Parakou. Selon Charles Toko, maire sortant de cette municipalité, le préfet aurait suspendu « abusivement » la séance à cause du départ de l’ex-ministre Aboubakar Yaya.

« C’est dame Alimatou qui était pressenti pour être maire et le préfet a abusivement suspendu la séance. Donc pour nous, dans notre tête, dame Alimatou a été élue maire de la commune de Parakou », a déclaré Charles Toko, conseiller BR au micro de Fraternité. « Désormais notre candidate, c’est dame Alimatou Abdoulaye », a soutenu un autre conseiller.

Selon ce membre du présidium interrogé par e-télé, après le départ du conseiller Yaya et de certains de ses collègues de la FCBE, il ne restait que 18 conseillers dans la salle.

Suite à cette contestation et en l’absence de consensus autour de la deuxième candidature du parti FCBE, majoritaire à Parakou, le préfet du Borgou, Djibril Mama Cissé a décidé de reporter l’élection du nouveau maire à une date ultérieure.

Commune à statut particulier, Parakou est la plus grande ville du nord du Bénin. Chef-lieu du département la préfecture du département du Borgou, elle est située sur la Route nationale inter-états Cotonou-Niger qui traverse le Bénin du nord au sud.