POLITIQUE 0 Commentaire

Communales 2020: «nous ne nous décourageons pas», Claudine Prudencio

Léonce Gamai
publié le May 27, 2020

Près d’une semaine après les résultats officiels des élections communales 2020, Claudine Prudencio se prononce sur la performance de son parti. La présidente de l’Union démocratique pour un Bénin nouveau (UDBN) lance aux militants du parti un appel à l’espoir et à la détermination.

Claudine Prudencio

Un message de remobilisation. Claudine Afiavi Prudencio s’adresse aux militants de l’Union démocratique pour un Bénin nouveau (UDBN) après l’échec du parti aux communales et municipales du 17 mai 2020.

Dans un message vidéo d’une dizaine de minutes, la présidente de l’UDBN tire les leçons des élections et invite ses militants à tourner le regard vers l’avenir.

« A l’UDBN, nous prenons acte de ce que le prix à payer pour nos options, est de nous retrouver à ce résultat peu reluisant en termes de suffrage obtenu », a déclaré l’ancienne députée.

Selon les résultats publiés jeudi 21 mai par la Commission électorale (CENA), l’UDBN a recueilli 02,17% des suffrages exprimés au plan national.

Ce score est largement en deçà du seuil de 10% que doit obtenir un parti politique pour participer à l’attribution des 1815 sièges de conseillers communaux. Mais pour Claudine Prudencio, c'est un résultat honorable.

« En réalité, les résultats d’une élection ne sont pas que le score. Les résultats d’une élection, ce sont aussi les valeurs qu’on prône, mais également, les valeurs incarnées tout au long du processus électoral », avance Claudine Prudencio.

« Au-delà de l’échec dans les chiffres, il sonne au fond de nous la cloche de la fierté. Fierté d’être sur le bon chemin, fierté de savoir que promouvoir la femme et le jeune en politique constitue un travail de fourmi que certains acteurs politiques, ayant fini leur crédit confiance, se battent pour décourager. Fierté qui doit tenir pendant longtemps notre tête haute et droite », martèle la seule femme chef de parti politique au Bénin.

Claudine Afiavi Prudencio demande aux militants UDBN de «rester sereins », de « garder grand espoir », puis de « croire » en leurs « capacités communes à transcender » leurs « déceptions » pour se « relever avec plus de force qu’avant. »

Elle insiste que l’heure n’est pas au découragement.  «Nous ne nous décourageons pas, nous ne lâcherons pas, car les lâches n’ont ni de vie ni de lendemain, nous n’abandonnerons pas le combat », a assuré Claudine Prudencio.

« Soldats et amazones UDBN de toutes les contrées du Bénin relevez-vous. Demain sera meilleur. Marchons avec détermination vers la réalisation de nos aspirations dans l’espace public et politique », a-t-elle lancé.