POLITIQUE 0 Commentaire

Communales 2020 à Calavi: le contrat de l’UP aux populations, Franck Doho décroche des soutiens

Ozias Hounguè
publié le May 12, 2020

Les ambitions de l’Union progressiste pour la ville d’Abomey-Calavi, région située au sud du Bénin. Les candidats du parti Baobab aux élections communales 2020 au Bénin ont fait cinq grandes propositions dans leur projet de commune pour Abomey-Calavi.

Les grandes lignes du projet de commune de l'UP à Abomey-Calavi

«Développer envers les personnes en fragilité sociale une solidarité de la commune, Œuvrer au renforcement des liens communautaires en veillant à plus d’attention à l’endroit des personnes âgées et des handicapés, appuyer les initiatives socioculturelles et économiques des séniors ».

Telles sont les trois premières propositions inscrites dans le programme de société de l’UP à Abomey-Calavi. Elles prennent en compte les volets socioculturels et communautaires.

Les candidats de l’Union progressiste ont également pris en compte les volets éducations et les questions liées au développement des femmes. « Accroitre le Soutien scolaire aux enfants d’origine modeste et Promouvoir l’entrepreneuriat féminin par la formation et le financement de projets générateurs de revenus », constituent les deux autres propositions des candidats de l’UP à Abomey-Calavi.

Le contrat que propose l'UP à Abomey-Calavi

Au-delà de ces ambitions, l’Union progressiste propose aux résidents et personnes fréquentant la commune de Calavi un contrat.  Il s'agit de 10 engagements sur : « la transparence absolue dans l’action publique, l’écoute et des discussions régulières avec les populations, d’occuper sainement la jeunesse, de prendre soin des ainés, d’accompagner les femmes et de débarrasser Calavi de sa triste image de ville mafieuse sur le plan foncier », souligne l’UP dans son projet de société.

Franck Doho décroche des soutiens

Parmi les candidats Up au scrutin du dimanche 17 mai 2020 se trouve Franck Doho, économiste des transports et cadre au Centre national de sécurité routière (CNSR).

Il est positionné 4ème titulaire dans l’arrondissement central de Calavi. Actif depuis plusieurs années, Franck Doho a soutenu de nombreuses initiatives sociales dans la commune. 

franck doho Le candidat conseiller au poste de conseiller communal, Franck Doho

Le week-end dernier, le candidat au poste de conseiller communal a sillonné plusieurs quartiers dont Gbodjo, Zoundja, Agori et Alédjo pour présenter le programme Progressiste à jeunes, femmes, hommes et sages.

A chaque étape, ces derniers ont pris l’engagement de voter massivement pour lui et par ricochet pour l’Union progressiste dimanche prochain.