POLITIQUE 0 Commentaire

Communales 2020: A Abomey-Calavi, des voix appellent à voter pour UDBN de Claudine Prudencio

Cheick Donan
publié le May 8, 2020

Dans la commune d’Abomey-Calavi, plusieurs hommes et femmes appellent à voter pour l’Union démocratique pour un Bénin nouveau (UDBN) dans le cadre des communales du 17 mai 2020.

Logo du parti UDBN

Hommes, femmes jeunes, sortez massivement voter pour l’UDBN le 17 mai 2020. A Abomey-Calavi des voix appellent  à soutenir et voter l’Union démocratique pour un Bénin nouveau (UDBN). Pour les populations de Godomey en particulier , dans le cadre des communales du 17 mai prochain, le seul parti qui répond aux aspirations des femmes et des jeunes est l’UDBN.

« Le parti fait la bataille pour les jeunes… J’invite les hommes, les femmes et les jeunes à sortir nombreux voter pour ce parti le 17 mai », a appelé un militant.  

« Nous allons tous sortir enfants, pères, mères, frères et sœurs, voter pour l’UDBN », a-t-il exhorté avant de laisser entendre que son choix est surtout motivé par le positionnement des femmes et des jeunes sur la liste du parti.

« Ceux qui n’ont pas encore pris la marche n’ont qu’à se presser. Le train veut déjà démarrer et s’il démarre, on ne peut plus l’arrêter », a laissé un militant, faisant allusion à la formation politique dirigée par l’ex-député Claudine Prudencio.

L’endurance de Claudine Prudencio

Claudine Prudencio, présidente du parti UDBN

Pour défaut de conformité à la charte des partis politiques, l’UDBN n’avait pas pu participer aux élections législatives du 28 avril 2019.  Mais cette situation n’a pas émoussé les ardeurs de la présidente de la formation politique.

« Elle n’a pas baissé les bras. Cela suppose qu’elle sait ce qu’elle veut. Tout le monde sait qu’elle n’est pas une femme peureuse. Sinon après le coup des législatives, elle allait se résigner », a soutenu une femme de la cinquantaine dans l’arrondissement de Godomey.

Selon cette quinquagénaire, le fait que l’UDBN soit le seul parti dirigé par une femme, suffit pour que les populations y adhèrent. « Nous allons la (Claudine Prudencio, Ndlr) soutenir de toutes nos forces parce qu’elle est une femme très courageuse. Elle a le courage des Amazones du Dahomey. Où qu’elle soit, nous serons avec elle », a ajouté la militante.

Tout comme cette femme, de nombreuses personnes disent avoir plusieurs raisons de choisir le parti symbole du maïs nourricier. « C’est une femme courageuse, battante. Nous allons nous donner la main pour la soutenir. Elle n’est pas une femme comme les autres », a lancé un autre militant UDBN d’Abomey-Calavi.

« C’est une femme pleine d’ambitions. Nous les jeunes et les femmes sommes convaincus qu’avec elle beaucoup de choses vont changer. Avec le parti de Claudine Prudencio, la jeunesse aura une place dans les instances de décisions de notre commune», a laissé entendre une autre militante.

« Voter le parti de la femme »

Si les femmes disent être décidées à soutenir leur sœur/mère et son parti, les hommes eux ne sont pas du reste. « Je vais demander aux militants de sortir massivement pour voter l’UDBN. On peut leur faire confiance. Je demande à la population de voter le parti de la Femme », a invité un homme qui dit être fière de militer pour ce parti. « J’invite toutes les femmes de Godomey, de Calavi et de tout le Bénin à voter pour le parti UDBN » a appelé un jeune militant.  

En choisissant de positionner des jeunes, l'UDBN estime faciliter le « mouvement des idées et la réalisation d’initiatives profitables » aux 546 arrondissements du Bénin. « C'est avec les jeunes que nous comptons impulser à la base la transformation que nous voyons déjà au sommet » de l’Etat, souligne un responsable du parti.

Pour la prochaine mandature dans les communes du Bénin, l’UDBN a identifié plusieurs défis tels que :  la lutte contre l'insécurité surtout foncière, l'assainissement et l'attractivité des villes, l'autonomisation des femmes, la protection des plus vulnérables, la mise en œuvre des schémas directeurs d'aménagement du territoire et l'accès aux services essentiels (eau potable, assainissement, électricité, accès aux soins, à l’éducation, aux sports et loisirs).

En cette période de campagne électorale, en prélude aux communales du 17 mai, l’ex-député Claudine Prudencio et les candidats UDBN s’organisent, mobilisent, écoutent et proposent leur idéal aux militants et populations des 546 arrondissements du Bénin.

« Sur le terrain, la Présidente Claudine Afiavi Prudencio est également à la manœuvre pour convaincre les indécis », soulignent les responsables du parti.