POLITIQUE 0 Commentaire

Crise au FCBE : Boni Yayi accuse « une main extérieure »

Ozias Hounguè
publié le Feb 20, 2020

Face à la crise qui secoue sa formation politique, la Force cauris pour un Bénin émergent, l’ex-président Boni Yayi a réagi ce jeudi 20 février 2020. Il parle notamment d’une main invisible qui tirerait les ficelles au sein de la maison cauris.

yayi Boni Yayi accuse une main extérieure dans la crise au FCBE

Boni Yayi signale une main invisible à l’origine des dissensions au sein du parti FCBE. Dans un message publié sur sa page Facebook, Boni Yayi accuse une main invisible d’être responsable de la crise interne à son parti. « Oui, il faut le reconnaitre, notre parti est menacé par une main extérieure, et le nier serait le début d’une réelle crise au regard de notre envergure sur le plan national », a écrit Boni Yayi.

Le parti FCBE est en crise depuis l’obtention du récépissé qui donne une existence légale à la formation politique. Le récépissé a été obtenu suite à l’éviction de certains cadres en conflit avec la justice par des responsables. Cette décision d’évincer des cadres du parti aurait été prise lors d’un congrès. « Aucune réunion du Bureau exécutif national ou aucun congrès préalables, n’ont abouti à la modification, en cercle restreint et de manière profonde, des statuts, du Règlement Intérieur, et du Bureau exécutif national », assure Boni Yayi.

Le président d’honneur du parti FCBE dénonce une manœuvre et pointe d’un doigt accusateur le ministère de l’Intérieur.  « L’implication anormale et la responsabilité du Ministère de l’Intérieur dans le processus sont ici également questionnées », écrit Boni Yayi.