POLITIQUE 0 Commentaire

Côte d’Ivoire : plaintes annoncées de Soro contre le pouvoir Ouattara

Yao Hervé Kingbêwé
publié le Jan 12, 2020

Accusé de tentative de déstabilisation de la Côte d’Ivoire et contraint à l’exil, l’ex-chef du parlement ivoirien, Guillaume Soro, entend mener la bataille judiciaire contre le régime du président Ouattara.

soro Guillaume Soro entend mener une bataille judiciaire contre le pouvoir d'Abidjan

Il y aura une bataille judiciaire dans l’affaire de tentative de déstabilisation de la Côte d’Ivoire dans laquelle l’ex-chef du parlement ivoirien, Guillaume Soro est mis en cause. L’ancien chef rebelle et ex-allié du président Alassane Ouattara entend mener la bataille judiciaire.

Selon Jeune Afrique dans sa parution n°3079 du 12 au 18 janvier 2020, l’ancien président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, par le biais de ses avocats espagnols et français, déposera prochainement plusieurs plaintes contre le pouvoir d’Abidjan devant la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples et la cour de justice de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

Guillaume Soro qui clame son innocence dans ce dossier de tentative de déstabilisation de la Côte d’Ivoire projette également d’intenter une action en justice contre le Franco-Algérien Akim Laacher qu’il accuse avec d’autres personnes de l’avoir enregistré à son insu.

Candidat annoncé à la présidentielle 2020 en Côte d’Ivoire, Guillaume Soro est contraint à l’exil après l’émission à son encontre d’un mandat d’arrêt international par les autorités ivoiriennes. Abidjan, sur la base d’un enregistrement audio publié fin décembre par le procureur de la République près le tribunal d’Abidjan, de fomenter un coup contre le pouvoir du président Alassane Ouattara. Des accusations que l’ex-chef rebelle rejette du revers de la main et crie à un complot pour l’écarter de la présidentielle 2020 à Abidjan.