POLITIQUE 0 Commentaire

Bénin: Restaurer l’Espoir de Candide Azannaï en conseil national

Donald Kevin Gayet (Stag)
publié le Jan 9, 2020

L’ancien ministre Candide Azannaï et ses militants se retrouvent le dimanche 12 janvier 2020 en conseil national statutaire du parti.

azannai Candide Azannai, président de Restaurer l'Espoir

 

Restaurer l’Espoir (RE) en activité. Il tient son premier Conseil National de l’année, dimanche 12 janvier. La décision a été prise à l’issue de la réunion du bureau exécutif national du parti le mardi 7 janvier 2020. A l’occasion, il a été retenu comme thème : « Pour la Liberté, la Démocratie et l’État de droit ». Mais de façon spécifique, indique le secrétaire général du parti Guy Mitokpè, le conseil national se penchera sur « la nécessité d’une meilleure organisation de la Résistance Nationale».  

Il sera également question de la vulgarisation plus soutenue du « discours du Parti en vue d’une sensibilisation plus accrue des larges masses populaires contre les dérives dictatoriales en cours en République du Bénin », a ajouté l’ancien député. «La poursuite des tâches de développement et de promotion du Parti par une redéfinition du programme de formation à la citoyenneté et au militantisme de l’intérêt général », sera aussi au cœur des débats lors du conseil souligne le rapport. Mais avant, une séance symbolique de présentation de vœux a été retenue pour ce jeudi 09 janvier 2020 à partir de 16 heures au siège du Parti.

Formation politique dirigée par Candide Azannaï, Restaurer l’Espoir a rejoint l’opposition après la démission de son président, Candide Azannaï, du gouvernement, fin mars 2017. Comme d’autres partis d’opposition, RE n’avait pas pu participer aux élections législatives d’avril 2019 pour non obtention du certificat de conformité à la nouvelle charte des partis politiques. Réunis au sein d’un creuset dénommé la Résistance nationale, ces partis d’opposition réclament, entre autres, la dissolution du Parlement et la reprise des élections.