POLITIQUE 0 Commentaire

Bénin : adhésion de jeunes à l’Union progressiste grâce à Félicien Fangnon

Cheick Donan
publié le Dec 20, 2019

Des jeunes acteurs politiques de la commune de Dogbo ont abandonné leur formation politique d’origine pour adhérer à l’Union progressiste.

Félicien Fangnon (en blanc) fait adhérer des jeunes de Dogbo à l'Union progressiste

Nouvelles adhésions à l’Union progressiste. Dans la commune de Dogbo, dans le département du Couffo, de nombreux jeunes militants politiques ont tourné dos à leur formation d’origine pour adhérer à l’Union progressiste.  

Les jeunes militants politiques, avec à leur tête AnselmeDegbey, ont annoncé leur adhésion au parti dirigé par Bruno Amoussou le week-end du 15 décembre 2019. Les nouveaux militants de l’Union, justifient leur adhésion au parti « baobab » par la volonté de contribuer activement au développement de leur commune, dans la perspective des prochaines échéances électorales.

« Vous avez fait le bon choix »

Parrainant la cérémonie d’adhésion, Félicien Fangnon a félicité les jeunes militants politiques pour leur choix. « Vous avez fait un très bon choix », leur a-t-il dit expliquant que l’Union progressiste est non seulement le « plus grand parti politique du Bénin » mais aussi « le seul parti au sein duquel la jeunesse est valorisée ».

« Vous ne regretterez pas votre adhésion à ce parti dirigé par des personnalités pétries d’expériences », leur a assuré Félicien Fangnon qui lance un appel à l’endroit de toute la jeunesse du Couffo pour une opération de ratissage dans toutes les communes. « Le Couffo doit être Jaune. Le Couffo doit être entièrement Baobab ».

Félicien Fangnon a également rassuré les nouveaux adhérents à l’Union progressiste sur la gestion du parti.  « L’UP se porte très bien », a-t-il laissé entendre démentant les rumeurs de mauvaise gestion.