POLITIQUE 1 Commentaire

Bénin/Dialogue politique : les partis de Sébastien Ajavon et Candide Azannai zappés

Yao Hervé Kingbêwé
publié le Oct 1, 2019

Le chef de l’Etat béninois, Patrice Talon, a convié l’ensemble de la classe politique, sauf les partis Restaurer l’Espoir de Candide Azannaï et Union sociale libérale de Sébastien Ajavon, à une rencontre dans le cadre du dialogue politique.

sebastien-ajavon Sébastien Ajavon, président d'honneur de l'Union sociale libérale

Pas de représentants de Restaurer l’Espoir ni de l’Union sociale libérale attendus à la rencontre annoncée entre le chef de l’Etat Patrice Talon et les partis politiques dans quelques jours.

Les deux partis n’ont jusque-là pas obtenu le récépissé, attestant de leur existence légale. En Juillet dernier, les deux formations avaient refusé de participer à une rencontre avec le président de la République avec les partis n’ayant pas encore obtenu le document administratif. Les partis de Sébastien Ajavon et de Candide estimant avoir accompli toutes les démarches pour avoir une existence légale s’étaient refusés de remplir de nouvelles formalités dans ce sens. Au ministère de l’intérieur, il leur avait été dit que leurs partis n’avaient plus d’existence légale.

La présidence béninoise se basant sur cela n’a donc pas invité les deux formations se retrouvent hors-jeu dans le dialogue politique alors que la Force cauris pour un Bénin émergent (FCBE) qui s’était opposée à l’accomplissement de nouvelles formalités sera présente après s’être pliée aux exigences du ministère de l’intérieur. Quoique le récépissé obtenu par Théophile Yarou, Paul Hounkpè et Amadou Issifou divise au sein du parti de Boni Yayi.