POLITIQUE 0 Commentaire

Bénin : question de Adrien Houngbédji sur l’Assemblée nationale, 8ème législature

Yao Hervé Kingbêwé
publié le Sep 28, 2019

A l’ouverture de la 6ème université de vacances du Parti du renouveau démocratique (PRD), l’ancien chef du parlement s’est questionné sur la nouvelle mandature de l’Assemblée nationale.

adrien-houngbedji Adrien Houngbédji, président du PRD

Adrien Houngbédji a rompu l’omerta sur l’Assemblée nationale, 8ème mandature, présidée par Louis Vlavonou. Longtemps muet sur la légitimité du nouveau parlement béninois, l’ancien président de l’Assemblée nationale, 7ème législature, s’est exprimé sur la question samedi 28 septembre 2019 à l’ouverture de la 6ème université de vacances du Parti du renouveau démocratique à Porto-Novo.

« Nous nous questionnons nous aussi, comme un grand nombre de nos compatriotes. Cette Assemblée Nationale là, élue et installée dans les conditions qu’on sait, et où ne siègent que nos camarades députés de la mouvance, peut-elle rester pendant quatre ans, la représentation de notre peuple et de sa démocratie ? », a déclaré Me Adrien Houngbédji devant des milliers de militants regroupés sur l’esplanade de l’Assemblée nationale à Porto-Novo. Adrien Houngbédji a invité ses militants à se pencher sur la question lors de l’université de vacances. Cela, a-t-il laissé entendre, afin que d’éclairer le Bureau Politique, lorsque s’ouvrira le dialogue politique annoncé par le président de la République.

Le nouveau parlement a été installé en mai dernier à l’issue des élections législatives controversées du 28 avril. Seuls deux partis, l’Union progressiste et le Bloc républicain, deux formations proches du président Patrice Talon, avaient pris part au scrutin marqué par un fort taux d’abstention, plus de 70%, et des violences avant, pendant et après. Les autres partis, notamment ceux de l’opposition, ont été écarté pour défaut de certificat de conformité.